«Guérir l’homosexualité» : un thème à la mode en Angleterre

Gay Pride à Londres Source: Reuters
Gay Pride à Londres

En l'espace d'une semaine deux conférences ayant pour thème «guérir l’homosexualité» sont au programme à Londres. L’une d’entre elles a été annulée suite à une pétition en ligne qui a recueilli plus de 13 000 signatures.

Les dirigeants de l’Eglise d’Angleterre ont été qualifiés de «lâches», par leur propre clergé ce lundi, en n’empêchant pas de se dérouler une conférence polémique ayant pour thème «comment soigner l’homosexualité», organisée par certains de leurs membres.

Le candidat du parti UKIP actuellement en compagne Alan Craig, qui a par le passé qualifié de «gaystapo» les activistes LGBT, était parmi la liste de personnes appelée à s’exprimer lors de cette conférence. Il a finalement annulé son déplacement à la dernière minute.

En janvier dernier, 14 organisations de santé ont signé un «mémorandum de compréhension» sur les thérapies de conversion, statuant que «les efforts visant à changer ou altérer l’orientation sexuelle à l’aide de thérapies psychologiques ne sont pas éthiques et potentiellement nuisibles».

Ces conclusions n’ont pas découragé les organisateurs de la conférence, dont l’un des ordres du jour est «Comment positionnons-nous notre travail dans le contexte de ce mémorandum ?»

Un des organisateurs et intervenant de cette conférence, également membre active de l’équipe dirigeante de l’association «Christian Concern» Andrea Minichiello Williams a déclaré : «Notre conférence est porteuse d’amour et de compassion. Nous croyons que les gens doivent être libres de choisir et changer leur comportement si c’est ce qu’ils souhaitent faire. Nous encourageons le modèle dicté par Dieu, composé d’un homme et une femme».

Le révérend Colin Coward, directeur de l’association «Changing Attitude» qui promeut une plus grande intégration des fidèles LGBT dans les églises, estime la tenue de cette conférence «profondément inquiétante».

Un événement similaire nommé la «Conférence sur la sexualité sacrée» organisée par l’Eglise adventiste du septième jour et qui aurait dû commencer la semaine prochaine a été annulée après qu’une pétition sur le site change.org a recueilli plus de 13 000 signatures. La pétition appelle le Ministère de l’intérieur du  à refuser l’entrée de pasteurs conversionnistes sur le sol britannique.

Aux Etats-Unis, le président  a récemment appelé à mettre un terme aux thérapies de «conversions» destinées aux homosexuels sur le sol américain.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales