Les Brésiliens dans la rue pour exiger le départ de la présidente Dilma Rousseff (VIDEO)

Des manifestants à Brasilia© Ueslei Marcelino
Des manifestants à Brasilia

Des dizaines de milliers de Brésiliens sont sortis dans la rue dimanche pour protester contre la politique sociale et économique de la présidente Dilma Rousseff, l’accusant de soutenir la corruption et demandant son départ.

L’événement promu par les réseaux sociaux a réuni environ 190 000 personnes, selon les organisateurs. Ces derniers espéraient une affluence de plus d’un million de personnes. La  a, de son côté, estimé le nombre de manifestants à 100 000.

Ces manifestations ont eu lieu dans 14 des 26 Etats que compte le , dont la capitale, Brasilia

Les manifestants étaient habillés en jaune et vert, les couleurs nationales du Brésil ; ils portaient des pancartes : «A bas Rousseff» ou «gouvernement corrompu».

Les opposants à la présidente expriment leur colère après un important scandale de pots-de-vin touchant la compagnie nationale de pétrole Petrobras. Nombreux sont ceux qui affirment que Dilma Rousseff était au courant de l’existence de ce système de pots-de-vin.

D’après les autorités, quelques-unes des plus grandes entreprises de construction ont soudoyé des hommes politiques et des responsables gouvernementaux pour sécuriser des contrats avec Petrobas à hauteur de 23 milliards de dollars.

En mars dernier, la Cour Suprême brésilienne a donné son feu vert à une enquête visant 54 personnes pour leur implication dans ce scandale. Bien que la présidente ne figure pas parmi les suspects, beaucoup de manifestants demandent sa destitution.

A Brasilia, la capitale, la manifestation a réuni 25 000 personnes mais dans des villes comme Rio et Sao Paulo, la mobilisation s’est avérée plus faible que ne l’espéraient les organisateurs. Les protestataires espèrent que ces manifestations aideront à lancer une procédure de destitution.

C’est la deuxième  de cette ampleur en moins d’un mois. Le 15 mars dernier, plus de 1,7 millions de Brésiliens avaient manifesté pour montrer leur opposition à la présidente.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales