Oh ma tête, sors de ce corps ! La transplantation des têtes bientôt possible (VIDEO)

Il semble que les chirurgiens approchent d’une percée : la première opération de transplantation d’une tête humaine sur un autre corps est en voie de préparation. Un Russe souffrant d’une diminution de la masse musculaire sera le premier candidat.

«Je m’intéresse beaucoup à la technologie et à tous les progrès qui peuvent changer la vie des gens en mieux», a confié à RT Valery Spiridonov de la ville russe de Vladimir.

Valery Spiridonov, informaticien expérimenté de 30 ans, travaille pour une société informatique.

Spiridonov recherche une possibilité de prolonger sa vie. Atteint de la maladie de Werdnig-Hoffman, son affection progresse d’année en année, se caractérisant par une atrophie des muscles. Les personnes atteintes de cette maladie vivent rarement plus de vingt ans.

«Cette opération n’est pas seulement une possibilité excellente pour moi, cela va créer une base scientifique pour les générations futures, peu importe le résultat de l’intervention», a-t-il dit.

L’opération doit être effectuée par le célèbre chirurgien italien, Sergio Canavero, qui compare la procédure avec l’exploration spatiale.

«La Russie a envoyé Youri Gagarine dans l’espace malgré les risques élevés qui pesaient sur sa vie. Les  ont envoyé Neil Armstrong sur la Lune malgré les risques élevés qui pesaient sur sa vie. Les chances de succès sont encore meilleures ici», a expliqué à RT un chirurgien italien.

Selon lui, l’opération doit durer jusqu’à 36 heures et coûtera plus de dix millions d’euros.

Pendant cette procédure, le cerveau du patient sera refroidi à 10-15 degrés Celcius (50-60 Fahrenheit) pour prolonger le temps pendant lequel les cellules peuvent survivre sans oxygène.

Les chirurgiens prendront le corps d’un donneur sain, mais avec un cerveau mort.

Ils utiliseront un scalpel tranchant pour sectionner la colonne vertébrale et une colle biologique spéciale pour brancher la tête sur le nouveau corps.

Après l’opération, Valery sera plongé dans le coma pour trois ou quatre semaines. On lui donnera aussi des immunosuppresseurs pour empêcher le corps de rejeter sa nouvelle tête.

Beaucoup de médecins se prononcent contre cette opération, certains la trouvant trop ambitieuse, d’autres trop farfelue, ou tout simplement folle.

Sergio Canavero a appelé sa future opération «HEAVEN» (acronyme pour «head anastomosis venture»). L’anastomose signifie la connexion chirurgicale de deux parties du corps

 La science médicale a parcouru un long chemin avant même pour considérer la possibilité de cette opération : la première transplantation réussie sur une personne a été effectuée en 1905 lorsqu’un chirurgien autrichien a remplacé une cornée. En 1967, un patient d’Afrique du Sud a obtenu un nouveau cœur.

Tous les membres peuvent être remplacés : par exemple, des chirurgiens ont donné une nouvelle main droite à un Français en 1998.

L’opération chirurgicale la plus révolutionnaire dans le domaine a été conduite il y a cinq ans lorsqu’un Espagnol a subi une transplantation de tout le visage.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales