Des fosses communes des victimes de Daesh révélées en Irak (VIDEO)

Les enterrements près de Tikrit Source: Reuters
Les enterrements près de Tikrit

Des corps d’Irakiens enterrés dans des fosses communes massives à Tikrit ont été retrouvés à la suite du retrait des combattants de Daesh de la ville après l’offensive de l’armée gouvernementale et des milices chiites. On estime 1700 victimes.

Un groupe d’assesseurs médicaux a commencé les fouilles de 12 fosses situées près de l’ex-base américaine de Camp Speicher et ont déjà retrouvé 20 corps.

«Nous avons fouillé la fosse commune aujourd’hui. Pour le moment, nous avons retrouvé 20 corps. De toute évidence, ce sont les victimes d’un massacre perpétré dans la base Camp Speicher», a rapporté à Reuters le représentant du ministère irakien de la Santé Khalid al-Atbi.

«C’est une scène déchirante. Nous n’avons pas pu contenir nos larmes. Nous avons fouillé la première tombe aujourd’hui. L’examen superficiel montre qu’ils ont été exécutés», a-t-il ajouté.

Le massacre s’est produit en juin passé, plus de 1 500 militaires dont plusieurs shiites ont été exécutés. Les combattants de  ont diffusé des photos et des vidéos de l’exécution.

Les enquêteurs utiliseront des analyses ADN pour identifier les victimes pour envoyer aux familles les messages informant de la mort de leurs parents.

Un corps d'une victime Source: Reuters
Un corps d'une victime

30 000 militaires ont participé à l’opération de la libération de Tikrit qui a commencé le 2 mars. Les deux tiers d’eux sont des miliciens chiites. A présent,  irakienne a l’intention d’avancer vers Mossoul, la deuxième ville irakienne en termes de population, qui est encore contrôlée par Daesh.

Le groupe terroriste Daesh, qui comprend entre 50 000 et 200 000 combattants, a envahi de grandes portions de territoire en Syrie et en Irak puis s’est implanté en Libye et en Afghanistan. Le but principal de l’organisation est d’établir un califat islamique sur les territoires sous son contrôle.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales