Dix réponses courtes aux cinq points clés de l’accord sur le nucléaire iranien

Le drapeau iranien © Heinz-Peter Bader Source: Reuters
Le drapeau iranien

Après 18 mois de négociations, l’Iran est parvenu à signer un accord préliminaire sur son programme nucléaire. Mais à quoi renonce Téhéran pour avoir la possibilité de signer cet accord ? Quels avantages à long terme peut-il y trouver ?

L’enrichissement de l’uranium : l’Iran a accepté de n’enrichir l’uranium qu’à 3,67 %

Qu’est-ce que c’est ? Le processus de transformation de l’uranium brut en un combustible nucléaire qui peut être utilisé pour la création d’énergie nucléaire ou potentiellement d’une bombe atomique.

Pourquoi est-ce important ? Pour créer une bombe nucléaire, l’uranium a besoin d’être enrichi jusqu’à 90%. Les 3,67% sur lesquels Téhéran s’est engagé signifient qu’il sera presque impossible pour l’Iran de créer des armes nucléaires mais qu’il pourra tout de même fabriquer du combustible nucléaire utile pour des applications civiles.

Conclusion :  peut poursuivre son programme nucléaire, même s’il est limité pendant que les Etats-Unis et leurs alliés savent maintenant qu’il sera beaucoup plus difficile pour Téhéran de construire une bombe.

La centrale nucléaire de Boushehr© Majid Asgaripour Source: Reuters
La centrale nucléaire de Boushehr

Centrifugeuses : l’Iran réduit le nombre des centrifugeuses de 19 000 à 6 104, dont 5 060 dédiées à l’enrichissement

Qu’est-ce que c’est ? Les centrifugeuses jouent un rôle crucial pour extraire le combustible nucléaire de l’uranium brut. Elles travaillent en tournant sur elles-mêmes à grande vitesse, ce qui provoque la séparation des différentes particules, isolant ainsi l’uranium enrichi.

Pourquoi est-ce important ? Les 6 000 centrifugeuses que l’Iran peut garder sont de première génération et ne sont donc pas des centrifugeuses modernes technologiquement avancées. On peut les comparer à une voiture familiale par rapport à un bolide de Formule 1. Si Téhéran voulait tout de même construire une bombe atomique, cela lui prendrait beaucoup de temps.

Conclusion : Israël et les républicains américains voudraient que l’Iran renonce aux centrifugeuses tandis que  s’était initialement préparé à n’en laisser que 6 500.

Les centrifugeuses dédiées à l’enrichissement© Caren Firouz Source: Reuters
Les centrifugeuses dédiées à l’enrichissement

Les réserves d’uranium : l’Iran doit réduire ses stocks de 10 tonnes à 300 kg

Qu’est-ce que c’est ? L’uranium est un ingrédient clé pour tout programme nucléaire. Une fois enrichi, il peut être utilisé pour produire de l’énergie ou pour créer une bombe nucléaire.

Pourquoi est-ce important ? Ayant renoncé à 97% de ses stocks d’uranium, Téhéran a renoncé à la possibilité de créer une bombe atomique.

Conclusion : En réduisant ses réserves d’uranium, l’Iran augmente sa transparence face à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et s’est engagé à faire usage de son programme nucléaire à des fins pacifiques uniquement.

L’uranium© Wikipédia
L’uranium

Les inspections : l’AIEA aura accès à tous les sites nucléaires iraniens

Qu’est-ce que c’est ? L’AIEAest une organisation qui promeut les utilisations civiles et pacifiques de l’énergie nucléaire. Elle s’oppose à la création d’armes nucléaires à des fins militaires.

Pourquoi est-ce important ? Cela permettra à la communauté internationale de savoir si l’Iran respecte l’accord ou pas. L’AIEA pourra examiner tout ce qui est lié au programme nucléaire de Téhéran – des réacteurs aux matériaux, y compris l’uranium et les centrifugeuses.

Conclusion : Il est presque impossible pour l’Iran de développer une arme nucléaire en secret dans de telles conditions de transparence.

Le chef de l'AIEA Yukiya Amano© Heinz-Peter Bader Source: Reuters
Le chef de l'AIEA Yukiya Amano

Les sanctions : on lèvera les sanctions qui écrasent l’Iran si ce dernier respecte l’accord signé

Qu’est-ce que c’est ? Les dernières sanctions sont été décrétées contre l’Iran en 2006 parce que Téhéran avait refusé d’arrêter son programme d’enrichissement d’uranium.

Pourquoi est-ce important ? Les sanctions imposées contre l’Iran ont eu un effet dévastateur sur son économie. Elles ont touché les domaines pétroliers et gaziers, ainsi que le secteur financier. L’Iran éprouve des difficultés à commercer dans un monde globalisé. Le secteur aérien iranien a lui aussi souffert de pertes importantes parce que les pièces détachées provenant des  ou de l’Europe ne pouvaient pas être acheminées dans le pays.

Conclusion : Toutes les sanctions ne seront levées que si l’Iran démontre qu’il a mis un terme à son programme d’enrichissement d’uranium. Une fois les sanctions levées, l’économie du pays connaîtra une forte reprise due au redémarrage du commerce international qui attirera dans le pays de nouveaux investissements.

Les négociations sur le nucléaire iranien© POOL Source: Reuters
Les négociations sur le nucléaire iranien

Les répercussions de l’accord nucléaire de l’Iran

Si l’Iran respecte sa partie de l’accord, les pays occidentaux reconnaîtront que le programme nucléaire iranien est pacifique. Dans ce cas, Téhéran pourra produire de l’énergie nucléaire tout en démontrant au peuple iranien que son pays n’a pas cédé aux exigences des Etats-Unis et de ses alliés.

Cet accord nucléaire auquel le groupe 5+1 (Chine, France, Russie, Royaume-Unis, Etats-Unis et Allemagne) et l’Iran sont parvenus est une victoire de la diplomatie. Il est néanmoins possible que les relations au Moyen Orient se dégradent davantage car l’Arabie Saoudite et Israël doutent du caractère durable de l’amélioration des relations entre l’Iran et l’Occident. Riyad a déjà annoncé son désir de lancer son propre programme nucléaire tandis que les relations israélo-américaines sont au plus bas.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales