«Iran-Lausanne-Yémen» : le nouvel axe du mal signé Benyamin Netanyahou (VIDEO)

 Benyamin Netanyahou Source: RIA NOVOSTI
Benyamin Netanyahou

Les pourparlers sont en cours à Lausanne depuis plusieurs jours et les progrès notables. Mais Israël reste très hostile à la conclusion d’un accord, en formulant des menaces de plus en plus hasardeuses.

Les négociations ont dépassé la date limite du 31 mars, mais il semble que l’on s’approche d’un accord, selon les différentes déclarations des participants à ce sommet : De «bons progrès» ont été accomplis pour le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, «des progrès significatifs ont été accomplis ces derniers jours, mais cela avance encore lentement», annonce de son côté le chef de la diplomatie britannique Philip Hammond. Enfin, Selon le ministre russe des Affaires étrangères , «des accords essentiels» ont été atteints.

En savoir plus : le groupe 5+1 et l'Iran se sont mis d'accord sur les questions essentielles

De son côté Israël, qui ne participe pas aux disscussions, n’a de cesse de fustiger l’existence même de pourparlers avec l’Iran : «la plus grande menace pour notre sécurité et notre avenir, c’est et cela reste les efforts menés par l’Iran pour acquérir des armes nucléaires. L’accord qui se profile à Lausanne ouvre la voie vers cet objectif», a dit Benyamin Netanyahou devant le parlement israélien.

Dimanche le chef du gouvernement israélien fraichement élu avait déclaré que «l’axe Iran-Lausanne-Yémen» est «très dangereux pour toute l’humanité et doit être stoppé».

En septembre 2012 déjà, il mettait le monde en garde de la menace iranienne à la tribune de  dans un discours resté célèbre, à l’aide d’un croquis censé avertir de l’imminence de la réalisation d’une bombe nucléaire.

Malgré les nombreuses déclarations du chef d'état israélien, personne n'est en mesure d'affirmer que l'Iran est capable de fabriquer une arme nucléaire. C'est ce que nous confirme Uzi Eilam, en livrant son opinion à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales