Crash de l'A320 : l’évacuation des corps des victimes est terminée (VIDEO)

L'avion de la compagnie Lufthansa© Dmitri Petrochenko Source: RIA NOVOSTI
L'avion de la compagnie Lufthansa

Les PDG de Lufthansa et de sa filiale low cost Germanwings sont arrivés sur les lieux du crash de l'A320 de Germanwings dans les Alpes françaises pour rendre hommage aux victimes de la catastrophe devant une stèle érigée à leur mémoire.

Carsten Spohr et Thomas Winkelmann ont remercié les équipes de secours mobilisées sur le site du crash et promis aux familles de victimes une aide continue. «Si nous sommes là aujourd'hui, au nom de Germanwings et de Lufthansa, c'est aussi pour remercier les centaines de personnes qui ont fait un travail formidable pour aider au cours de ces dernières semaines», a avoué le PDG de Lufthansa sans pour autant répondre aux questions des journalistes.

Une semaine après le crash, l’évacuation des corps des 150 victimes de la zone d'impact est terminée. «Il n'y aplus de corps sur la zone du crash», a informé le lieutenant-colonel Jean-Marc Ménichini de la gendarmerie française. Mercredi, «vingt chasseurs alpins vont monter avec les équipes pour récupérer les effets personnels des passagers», a-t-il poursuivi.

Pendant sa visite à Berlin, le président français  a promis de mener une identification rapide des restes des 150 victimes du crash. Sur les lieux du crash, les enquêteurs et les gendarmes ont collecté «plus de 4 000 pièces», débris et effets personnels, d'après la gendarmerie française. La recherche de la seconde boite noire qui contient les paramètres de vol reste l'un des objectifs principaux.

En savoir plus : François Hollande : toutes les victimes du vol 4U9525 identifiées d'ici à la fin de la semaine

L'analyse de la première boîte noire a montré que le crash s’est produit à la suite d'une décision délibérée du copilote de précipiter volontairement l’avion dans les montagnes.

Paris Match et Bild affirment avoir pu regarder une vidéo des dernières minutes avant le crash filmée avec un téléphone portable retrouvé dans les décombres. Les images ne montrent rien de nouveau mais confirment que les passagers comprenaient ce qu'il se passait.

La compagnie Lufthansa a révélé mardi que le copilote de l'A320 de Germanwings, , l'avait informé en 2009 de ses problèmes psychologiques. Il avait dit à son centre de formation qu'il avait connu un «épisode dépressif sévère».

Le copilote du vol 4U9525 a «interrompu sa formation de pilote dans l'école de pilotage pendant plusieurs mois», a ajouté la compagnie. Selon le communiqué, Andreas Lubitz, ensuite, avait malgré tout obtenu un certificat médical d'aptitude au vol.

Lufthansa a déclaré avoir transmis au parquet de Düsseldorf des documents supplémentaires, en particulier la correspondance électronique entre le copilote et l'école de pilotage.

Pour faire face à de probables demandes de dommages-intérêts de la part des familles, le consortium d’assureurs conduit par le géant allemand Allianz, dont Lufthansa est un gros client, a débloqué à l’avance 279 millions d'euros.

Un service œcuménique funèbre aura lieu en fin de journée à l'église catholique de Haltern, dans l'ouest de , d'où étaient originaires les 16 élèves allemands morts dans la catastrophe.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales