Russie : le nouveau char Armata est sur la liste des achats de l’armée pour 2015

Le char Armata (Capture d'écran d'une vidéo de Youtube)
Le char Armata (Capture d'écran d'une vidéo de Youtube)

L'armée russe va recevoir les versions bêta d’une plateforme blindée qui pourrait constituer un prototype de cinquième génération dans le domaine des chars conventionnels, des véhicule de transport de troupes lourds et des lance-missiles.

Après cinq ans de recherche et développement, l’entreprise d’armement russe Uralvagonzavod a terminé la fabrication d’une première série de chars et de véhicules de transport de troupes lourds "Armata". Les véhicules ont été immédiatement inclus dans la liste d'achats de  pour 2015, selon l’agence TASS.

20 unités auraient été fabriquées et transmises aux troupes concernées en vue de leur formation technique.

Les caractéristiques exactes et l’apparence de la plateforme resteront secrètes jusqu'au jour de la Victoire qui verra défiler les nouveaux véhicules sur la Place Rouge le 9 mai 2015.

Une meilleure possibilité de voir ces véhicules de combat innovants sera fournie aux experts et au public pendant le salon international d'armements "Russian Expo Arms 2015" qui se tiendra du 9 à 12 septembre à Nijni Taguil dans l'Oural.

Capture d'écran, source: youtube.com
Capture d'écran, source: youtube.com

Rappelez-vous ce nom : Armata

La nouvelle plateforme blindée Armata aurait combiné et assimilé tous les développements et les innovations majeures de la dernière décennie dans le domaine du design et de la construction de véhicules de combat.

Le char principal sur cette plateforme (T-14) possède une tourelle contrôlée à distance et armée du nouveau canon 125 mm 2A82-1M. Son énergie initiale est supérieure à celle d’un des meilleurs canons du monde : le canon allemand Rheinmetall 120 millimètres équipant le char Léopard 2.

Le canon de 125 millimètres a une précision améliorée de 15-20% et une dispersion ignifuge angulaire améliorée de 1,7 fois.

Selon les médias russes, le char Armata pourra posséder un canon de 152 millimètres élaboré sur mesure, ce qui serait le canon le plus puissant à jamais être installé sur un char de combat.

La tourelle de ce char portera une arme à sous-calibre de 30 millimètres pour faire face aux différentes cibles, en particulier les cibles volant à basse altitude comme les  d'attaque et les hélicoptères.

Une mitrailleuse lourde de 12,5 millimètres serait capable d’enlever des projectiles comme les missiles antichars. Elle est capable de neutraliser des obus s’approchant à des vitesses allant jusqu'à 3 000 mètres par seconde.

L’équipage du char est fermement clôturé dans une capsule multi-couches blindée séparée du conteneur à munitions. Le véhicule est complètement informatisé et a besoin de deux militaires seulement pour le faire marcher.

Le système de ciblage aurait été conçu avec une antenne à réseau actif en phase et une grande variété d’autres senseurs.

La plateforme Armata disposerait d'une transmission électrique complètement mécanisée propulsée par un moteur diesel de 1 200 HP. Pour une plus grande efficacité, les calendriers de réparation et d'entretien ont été élargis.

Selon le schéma, le véhicule blindé Armata a le potentiel de se transformer en un véhicule de combat complètement robotique.

Selon les estimations préliminaires, les besoins de l’armée russe s'élèveraient à 2 300 unités.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales