Germanwings : 67 citoyens allemands auraient été à bord de l’Airbus A320 écrasé

La conférence de presse des représentants de Germanwings. (Capture d'écran)
La conférence de presse des représentants de Germanwings. (Capture d'écran)

C'est ce qu'a déclaré le directeur général de la compagnie Germanwings Thomas Winkelmann lors de la première conférence de presse des responsables de la société allemande à la suite de l'accident du vol 4U 9525.

Le responsable a confirmé les informations publiées plus tôt par les médias sur le fait que , à 10h44, était à son altitude normale de vol qui est de 12 000 mètres. Il a volé à cette altitude pendant une minute puis a commencé à chuter à 10h45. La descente de l’avion n’aurait pas été évoquée lorsque le contact a été établi avec les contrôleurs aériens.

Il n’existe pour l'heure que des informations «contradictoires et incomplètes» sur cette descente brusque et non approuvée par les services de contrôle, a déclaré Winkelmann qui a demandé d’attendre que les meilleurs experts internationaux se réunissent pour enquêter et fournir leurs conclusions.

L’état technique de l’avion ne présentait pas de risques avant le vol, a continué le responsable. Par ailleurs, l’histoire de l’entretien technique de l’appareil pendant ces dernières semaines est consultable dans les documents de la société «et nous allons l’analyser en vue de mieux comprendre l’origine de », a ajouté le directeur de Germanwings.

Winkelmann a refusé de communiquer publiquement l'identité des victimes, indiquant qu’il fallait d’abord avertir les parents et les proches. Malgré les spéculations des médias, il n’y avait pas de Chinois sur le vol, a-t-il précisé.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales