Etats-Unis : la Chambre des Représentants demande à Obama de livrer des armes à l’Ukraine

Le soldat ukrainien Source: Reuters
Le soldat ukrainien

La Chambre des Représentants des Etats-Unis a adopté une résolution qui appelle le président américain Barack Obama à envoyer des armes létales à l’Ukraine malgré le cessez-le-feu fragile dans l’est du pays.

La résolution non contraignante a été approuvée par une majorité accablante de 348 représentants sur 435.

Envoyer des armes aux autorités de  ne signifie pas s'engager dans une nouvelle guerre pour les Etats-Unis, a déclaré le représentant démocrate de l'Etat de New York Eliot Engel, qui a soutenu la résolution. «Le peuple ukrainien ne veut pas des troupes américaines», a dit Engel. «Il a besoin d’armes».

Selon Engel, «cette guerre pose la plus grande menace à la sécurité européenne depuis la Seconde guerre mondiale, nous ne devons pas la prendre à la légère et demeurer impassibles tout autant qu’il ne faut pas permettre à d’autres pays de nous dire ce qu’il faut faire».

 La Maison-Blanche, quant à elle, ne souhaite pas radicaliser sa position sur le dossier ukrainien et se montre attentive à l’effort de la chancelière allemande Angela Merkel de persuader  d'appuyer le plan de paix européen en Ukraine à la suite de la visite de la chancelière aux Etats-Unis en février. 

En septembre, le président ukrainien Petro Porochenko a demandé au Congrès d’autoriser la livraison d’équipements militaires américains au gouvernement ukrainien. Pour l’instant, l’administration Obama ne fournit qu’une aide non létale tout en maintenant les sanctions contre la Russie qui, selon Kiev et Washington, est engagée dans le conflit malgré l’absence des preuves soutenant ces allégations.

Les militaires ukrainiens ont lancé une opération dans le sud-est du pays en avril dernier après que les régions de  et de Lougansk ont refusé de reconnaître les nouvelles autorités ukrainiennes issues du coup d’Etat de février 2014 à Kiev.

Une maison détruite à Debaltsevo Source: Reuters
Une maison détruite à Debaltsevo

Le nombre de morts dans le conflit ukrainien a dépassé 5 800 personnes, dont beaucoup de civils, tandis que 14 000 ont été blessés, selon le dernier rapport de l’ONU publié en février.

L’aéroport de Donetsk, à l’approche de l’été 2014, s’est transformé en terrible champ de bataille. L’aéroport international, qui transportait cinq millions  passagers chaque année, est maintenant en ruines.

La région de Donetsk a subi des bombardements quotidiens avant le dernier accord de cessez-le feu conclu le 12 février à Minsk entre les belligérants. Les obus ukrainiens ont touché de nombreuses cibles civiles tels que des immeubles résidentiels, des écoles, des hôpitaux et des infrastructures de transport en commun. Les forces pro-Kiev et antigouvernementales se sont aussi durement battues pour Debaltsevo, un carrefour ferroviaire entre les régions de Donetsk et Lougansk.

La semaine dernière, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a appelé l’Allemagne et la France à prendre des mesures contre le non-respect des accords de paix de Minsk par Kiev. Selon Lavrov, Kiev n’a pas fait d’effort pour entamer un dialogue avec les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk sur les modalités des élections locales.

De plus, Lavrov a déclaré samedi que l’UE ne répondrait pas à la demande de Kiev d’envoyer une force de maintien de la paix en Ukraine à moins que les forces antigouvernementales n’approuvent cette mission. «Je crois qu’il n’y a pas de fous dans l’UE. [L’UE a auparavant déployé les forces de maintien de la paix] seulement dans les situations, comme dans les Balkans, où toutes les parties au conflit ont consenti à cette mission», a déclaré le ministre russes des Affaires étrangères lors d’une intervention sur la chaîne de télévision Rossiya 1.

En savoir plus : Lavrov : «Il n’y a pas d’imbéciles dans l’UE» pour envoyer des soldats de la paix en Ukraine

Le personnel militaire britannique est arrivé en Ukraine et commence sa mission d’entraînement là-bas, a annoncé le ministère de la Défense britannique la semaine dernière. Côté américain, l'entraînement va débuter en avril alors que les Etats-Unis ont engagé près de 300 parachutistes dans cette mission.

En savoir plus : Ukraine : le Royaume-Uni commence à entraîner l’armée ukrainienne et les USA sont prêts à le faire

La Russie, qui s'est portée garante de l'application du plan de paix de Minsk, a fait entendre son opposition à la fourniture d’une aide létale en Ukraine.

La décision de Washington de fournir des munitions et des armes à l’Ukraine «renverserait toute la situation» dans l’est de l’Ukraine, poussant Moscou à répondre «de manière appropriée», a fait savoir fin février Sergueï Ryabkov, vice-ministre russe des Affaires étrangères.

«Ce serait une violation fondamentale des accords de Minsk et cela renverserait toute la situation», a déclaré Sergueï Ryabkov, cité par TASS.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales