Le bilan des attentats de Saana s’alourdit à 137 morts et 260 blessés (VIDEO)

Sanaa© Mohammed Huwais Source: AFP
Sanaa

Les Etats-Unis ne croient pas que l’organisation terroriste Daesh ait organisé ces attentats, même si elle l’a revendiqué le jour même. Un double attentat a tué hier 137 personnes et en a blessé 260 autres dans deux mosquées de Sanaa.

La chaîne de télévision yéménite Al-Masirah, contrôlée par les Houthis, a diffusé des images de bénévoles qui transportaient des blessés de la mosquée al-Hashoosh dans des couvertures ensanglantées. Les corps de  ont été alignés dans une salle de prière.

Les Etats-Unis ne croient pas que Daesh soit à l'origine de ces attaques terroristes car pour Washington, «il n'existe pas, à ce stade, de preuve évidente d'un lien opérationnel entre ces extrémistes du Yémen et les combattants de l'Etat islamique en Irak et en Syrie ». C'est ce qu'à déclaré le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Earnest.

«Il arrive souvent que ce type de déclarations soit fait pour attirer l’attention ce qui sert les efforts de propagande», a-t-il confié aux journalistes.

D’après les médecins de la capitale yéménite, un total d’environ 300 personne auraient été blessées lors de ce double attentat. Les hôpitaux ont un besoin urgent et cruel de sang pour procéder à des transfusions

Le Yémen est une base  dans la péninsule Arabique (AQPA) qui est une organisation salafiste djihadiste. 

Elle a déjà fait une attaque similaire sur les partisans des Houthis. Mais cette fois AQPA a nié être responsable des attaques du 20 mars. Ce groupe terroriste a précisé que son chef Ayman al-Zawahri leur avait demandé de ne pas prendre pour cible ni les mosquées ni les marchés. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales