Le mobile du meurtre de Boris Nemtsov élucidé ?

Le mobile du meurtre de Boris Nemtsov élucidé ? Source: RIA NOVOSTI
Les participants au défilé en mémoire de Boris Nemtsov
Suivez RT France surTelegram

Zaour Dadaev, le principal suspect dans l’enquête sur le meurtre de l’opposant russe Boris Nemtsov, aurait déclaré lors de l’interrogatoire qu’il avait commis ce crime pour une prime de 5 millions de roubles (78 000 euros), rapporte Rosbalt.

Selon Zaour Dadaev, une personne nommée Rousik lui a proposé de tuer l’opposant en échange de cinq millions de roubles. Mais ce n’est pas pour l’argent que Zaour Dadaev serait passé à l’acte, mais plutôt parce que ses sentiments religieux coïncidaient avec ceux du «commanditaire», rapporte l’agence de presse russe Rosbalt.

Pour rappel, l’une des pistes principales de l’enquête est la motivation religieuse. En s’exprimant sur les attaques de , Boris Nemtsov avait nettement soutenu la publication des caricatures du prophète Mohamed, des déclarations qui ont apparemment suscité le mécontentement des milieux musulmans.

De plus, Rosbalt a appris quelques détails sur l’organisation de l’assassinat. «Les trois criminels impliqués directement dans cette affaire, dont Dadaev, surveillaient Nemtsov et sa compagne la nuit de l’assassinat», annonce l’agence en citant des sources proches de l’enquête.

Le couple ayant quitté le restaurant où il avait dîné, Dadaev l’a suivi pendant que ses compagnons montaient la garde. Après que Dadaev a tiré au moins six fois sur Nemtsov, l’un de ses complices l’a ensuite aidé à s’échapper en voiture.

L’homme politique russe Boris Nemtsov a été tué dans la nuit du 27 au 28 février dans le centre de . Cinq suspects ont été arrêtés lors d’une enquête qui est toujours en cours.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix