«Un spectacle dégoûtant» : Poutine raille les dirigeants du G7 voulant montrer leurs «pectoraux»

- Avec AFP

Sommet du G7,au château d'Elmau, dans le sud de l'Allemagne, le 26 juin 2022.© Brendan SMIALOWSKI Source: AFP
Les dirigeants du G7 se sont amusés à s'imaginer torse nu pour parodier Vladimir Poutine, qui les a raillé en retour le 29 juin 2022 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Lors d'une conférence de presse le 29 juin à Achgabat, Vladimir Poutine a commenté un échange survenu plus tôt entre des dirigeants du G7 sur le fait d'exhiber leurs «pectoraux» pour «montrer» qu'ils sont «plus forts» que le président russe.

Vladimir Poutine a ironisé le 29 juin sur les dirigeants du G7 qui se sont amusés plus tôt dans la journée à moquer l'image virile attribuée au président russe, en estimant que les voir torse-nu serait un «spectacle dégoûtant».

Poutine blague sur les dirigeants du G7

Le Premier ministre britannique Boris Johnson avait en effet demandé à l'ouverture du sommet du G7 en Allemagne, sous la forme d'une boutade, si les grands dirigeants mondiaux devaient garder leurs vestes ou les enlever pour montrer leurs «pectoraux».

Je ne sais pas s'ils voulaient se déshabiller jusqu'à la ceinture ou encore plus bas

«Nous devons montrer que nous sommes plus forts que Poutine», a-t-il lancé, alors que le Premier ministre canadien Justin Trudeau a renchéri : «Nous allons avoir droit à la démonstration d'équitation torse nu», se référant à une fameuse photo de Vladimir Poutine à cheval torse nu prise en 2009.

«Je ne sais pas s'ils voulaient se déshabiller jusqu'à la ceinture ou encore plus bas, mais de toute façon, cela aurait été un spectacle dégoûtant», a ironisé Vladimir Poutine, lors d'une conférence de presse à Achgabat, la capitale turkmène. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, avait déjà réagi plus tôt auprès de l'agence de presse russe Ria Novosti : «Ce bon vieux Freud aurait adoré avoir de son vivant pour ses recherches un tel sujet», ciblant directement le chef du gouvernement britannique.

Le chef d'Etat russe s'exprimait le 29 juin devant la presse, répondant notamment à des questions sur l'expansion de l'OTAN en Europe du Nord et sur les déclarations anti-russes des membres de l'Alliance.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix