Une femme djihadiste arrêtée à l'aéroport de Malaga en Espagne

La femme est escortée par les forces de sécurité hors de l'avion.© Capture d'écran ministère de l'Intérieur espagnol
La femme est escortée par les forces de sécurité hors de l'avion.

La police espagnole a rapporté avoir interpelé une femme à l'aéroport de Malaga à son retour en Espagne après qu'elle a tenté de rejoindre l'Etat islamique.

Selon un rapport du ministère de l'Intérieur, cette jeune espagnole de 26 ans rentrait de Turquie, où elle avait effectué un séjour en famille, avant de tenter de rejoindre la Syrie pour intégrer les rangs de Daesh. 

Elle était partie il y a un an avec son compagnon et avait vécu le long de la frontière turco-syrienne, où la présence de l'Etat islamique est très importante.

Une vidéo diffusée par la police espagnole montre la femme, visage couvert, escortée par les forces sécurité hors d'un avion de la compagnie Turkish Airlines venant tout juste de se poser sur le tarmac, en train de monter dans un véhicule de police. Elle a été transférée à Madrid.

Une arrestation de plus, qui vient s'ajouter à la liste déjà longue de la police espagnole. Depuis plusieurs mois, elle est confrontée à un recrudescence de l'activité des cellules djihadistes présentes dans le pays.

Plus tôt cette semaine, les autorités ont dit avoir arrêté trois Marocains ayant des liens avec Daesh et qui planifiaient des attaques terroristes en Espagne. Deux hommes soupçonnés d'être des recruteurs pour le compte du groupe djihadiste en Catalogne ont également été interpélés.  

Il y a quelques semaines, une jeune-fille de 22 ans, venant d'une famille catholique respectée, avait été arrêtée à Madrid alors qu'elle tentait de se rendre en Syrie via la Turquie pour rejoindre les terroristes. 

Plus de 100 personnes venues d'Espagne auraient rejoint les combattants djihadistes et les fonctionnaires redoutent qu'ils ne rentrent planifier des attaques.

Un nombre croissant de cellules djihadistes ont émergé sur le sol européen ces derniers mois et, pour la grande majorité, leurs membres rejoignent Daesh en Irak et en Syrie. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales