La Russie annonce de nouvelles bases militaires sur son territoire face aux menaces à ses frontières

Le ministre russe de la Défense Sergei Choïgou le 19 avril 2022 (image d'illustration).© Service de presse du ministère russe de la Défense Source: AP
Le ministre russe de la Défense Sergei Choïgou le 19 avril 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a annoncé ce 20 mai la création et le déploiement de 12 nouvelles unités militaires dans l'ouest du pays, afin de faire face à «la croissance des menaces militaires aux frontières russes».

Le ministre russe de la Défense a annoncé ce 20 mai la création de douze nouvelles bases militaires dans l'ouest de la Russie en réponse au renforcement de l'OTAN et de son potentiel élargissement à la Finlande et à la Suède.

La situation sur l'axe stratégique occidental se caractérise par une montée des menaces militaires près des frontières russes

«D'ici la fin de l'année, 12 bases militaires et unités seront déployées dans le district militaire de l'Ouest», a déclaré Sergueï Choïgou devant les cadres de son ministère et de l'armée, relevant «la croissance des menaces militaires aux frontières russes» qu'il a imputée à l'alliance politico-militaire atlantique et aux Etats-Unis.

La Russie prend les «contre-mesures appropriées», selon Sergueï Choïgou

«La tension ne cesse de croître dans la zone [...], nous prenons les contre-mesures appropriées. Nous renforçons de manière active l'effectif opérationnel des troupes», a en effet déclaré le ministre russe.

«La situation sur l'axe stratégique occidental se caractérise par une montée des menaces militaires près des frontières russes. Au cours des huit dernières années, l'intensité des vols de bombardiers stratégiques américains en Europe a été multipliée par 15, passant de trois à 45 par an. L'apparition de navires américains équipés de missiles guidés en mer Baltique est devenue systématique», a-t-il entre autres rapporté, reprochant aux Etats-Unis et à l'OTAN d'avoir intensifié les entraînements opérationnels et de combat aux abords de la Russie.

S'exprimant au sujet de la campagne militaire menée par l'armée russe en Ukraine, le ministre a par ailleurs assuré que la conquête de la région de Lougansk était presque achevée, et que 1 908 militaires ukrainiens retranchés sur le site sidérurgique d'Azovstal de Marioupol s'étaient rendus. «Des civils, qui y étaient détenus par des nationalistes ukrainiens, ont été évacués du territoire de l'usine. 177 personnes ont été secourues, dont 85 femmes et 47 enfants», a-t-il déclaré, assurant que «la libération de la république populaire de Lougansk est presque achevée».

La diplomatie russe fermement opposée aux adhésions suédoise et finlandaise à l'OTAN

Sergueï Choïgou a tenu ces propos au lendemain d'une conversation téléphonique entre les chefs d'état-major américain et russe, qui constituait leur premier échange officiel depuis le début de l'offensive militaire russe en Ukraine. Les deux responsables y ont «discuté de plusieurs sujets de préoccupation en matière de sécurité», a fait savoir la partie américaine, ici citée par l'AFP.

En outre, la position exprimée ce jour par le ministre russe de la Défense fait suite aux multiples mises en garde de la diplomatie russe face aux potentielles adhésions suédoise et finlandaise à l'OTAN. Le 16 mai, le vice-ministre russe des Affaires étrangères s'est exprimé en ces termes : «Ils ne devraient avoir aucune illusion – à Bruxelles, à Washington et dans d’autres capitales des pays de l’OTAN – que nous allons simplement tolérer cela. C’est-à-dire que le niveau global de tension militaire augmentera et il y aura moins de prévisibilité dans ce domaine. Il est dommage que le bon sens devienne victime d'idées fantasmatiques sur ce qui devrait être fait dans la situation actuelle.»

Largement financée par les Etats-Unis depuis sa création en 1949 jusqu'à ce jour, l'OTAN a procédé à plusieurs phases d'élargissement de ses pays membres, en particulier après l'effondrement de l'Union soviétique. En outre, à partir des années 2000, les troupes de l’alliance atlantique sont intervenues d'un bout à l'autre du globe.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix