Effondrement d'un barrage au Brésil : au moins 15 morts et 45 disparus

carte
carte

Au moins 15 personnes ont été tuées et au moins 45 autres sont portées disparues après qu'un barrage a cédé dans l'Etat de Minas Gerais (Sud). Sur les réseaux sociaux, des images montrent la dévastation. Les opérations de sauvetage sont en cours.

Le barrage a cédé près d'une mine en activité dans une zone rurale située à environ 300 kilomètres de Rio de Janeiro, a rapporté AP, citant un communiqué publié par la municipalité de la ville de Mariana.

Les équipes de secours sont sur place à la recherche de survivants. Le nombre exact de morts et de blessés est encore inconnu.

La compagnie Iron and Metals Extraction Union affirme qu'entre 15 et 16 personnes ont été tuées et 45 autres sont toujours portées disparues.

Des chiens de recherche ont été envoyés dans la région pour aider à retrouver les disparus.

Les photos et vidéos de la scène, diffusées sur les réseaux sociaux, montrent un spectacle de dévastation à grande échelle, avec des maisons inondées et des véhicules emportés par des torrents de boue. Les autorités affirment que le risque de glissements de terrain est toujours sérieux.  

Les personnes vivant autour du barrage devront être évacuées et trouver un endroit plus sécurisé sur un terrain plus élevé.

Le propriétaire de la mine, la compagnie Samarco, a confirmé la rupture du barrage dans un communiqué, ajoutant que des déchets toxiques provenant des activités de l'exploitation minière s'étaient propagés dans la nature. Il a également promis de minimiser les dommages environnementaux, en plus de ceux causés aux résidents de la région.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales