Les trous noirs ne font pas qu’avaler de la matière, il rejetteraient aussi des rayons X

© Capture d'écran du site de NASA, JPL-Caltech

Pour la première fois de l’histoire, la NASA a vu quelque chose sortir du trou noir Markariane 335 situé à 324 millions d’années-lumière de la Terre, alors que d’habitude, ils ne font qu’avaler des corps célestes.

Cette observation a été possible grâce aux télescopes spatiaux Swift et NuSTAR. Sans eux, la NASA n’aurait peut-être pas pu observer le dégagement de rayons X provenant d’un trou noir supermassif. Selon les scientifiques de l’agence américaine, ces émissions massives de rayon X proviendraient d’une source de particules à haute énergie désignée sous le nom de couronne.

«C’est la première fois que nous arrivons à relier le dégagement de la couronne à des particules lumineuses. Cela pourrait nous aider à comprendre comment les trous noirs super massifs alimentent les objets les plus lumineux dans l’univers», a déclaré le Professor de l’université Saint Mary, Dan Wilkins. 

Les scientifiques précisent que l’origine des trous noirs reste toujours aussi mystérieuse. Il sont très difficiles à repérer car ils ne produisent pas de la lumière par eux-mêmes. Mais les informations recueillies par les télescopes spatiaux Swift et NuSTAR ont permis de faire une avancée majeure car jusqu’à présent, les chercheurs déclaraient que la seule source de lumière émise par les trous noirs était indirecte, venant du réchauffements des gaz qu’ils attirent vers eux et qui se mettent ainsi à briller.

Mais ces nouvelles observations prouvent que les couronnes seraient capables de produire des faisceaux de rayons X de grande intensité, générant eux aussi de luminosité.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales