Irak : le consulat américain touché par des missiles balistiques dans la nuit (VIDEOS)

- Avec AFP

Quartier du consulat américain à Erbil (image d'illustration).© Google map
Vidéo
Image satellite du quartier du consulat américain à Erbil (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

«Douze missiles balistiques» ont visé Erbil et le consulat américain dans la capitale du Kurdistan d'Irak, selon les forces de sécurité kurdes. L'armée idéologique d'Iran a revendiqué avoir ciblé un «centre stratégique» israélien.

Une attaque a été menée dans la nuit du 12 au 13 mars avec «12 missiles balistiques tirés contre un quartier d'Erbil et qui visaient le consulat américain», selon un communiqué de l'unité de lutte antiterroriste du Kurdistan. «Les missiles ont été tirés hors des frontières de l'Irak et du Kurdistan, [venant] plus précisément de l'est», est-il encore précisé dans le texte, ici cité par l'AFP.

L'Irak partage sa longue frontière est avec l'Iran, qui jouit d'un rôle incontournable tant sur le plan politique et économique chez son voisin irakien.

Selon l'agence de presse iranienne Mehr, citée plus tard dans la matinée par Tass, l'attaque aurait eu pour but de viser «deux centres de renseignement israéliens du Mossad».

Ainsi que l'a ensuite rapporté l'AFP, les Gardiens de la Révolution, armée idéologique de la République islamique d'Iran, ont en effet affirmé avoir ciblé un «centre stratégique» israélien. «Le centre stratégique de la conspiration et du vice des sionistes a été visé par de puissants missiles de pointe du Corps des Gardiens de la Révolution islamique», indique en effet un communiqué publié sur Sepah News, le site des Gardiens.

D'importants dégâts matériels

«Il n'y a pas de pertes humaines, que des dommages matériels», ajoute le communiqué, sans évoquer d'éventuels dégâts au consulat américain. Il est toutefois à noter que, selon certaines publications, des personnes auraient été «légèrement» blessées.

Plusieurs vidéos partagées sur les réseaux sociaux corroborent les tirs en question, qui ont par ailleurs été entendus par un correspondant de l'AFP sur place.

La chaîne de télévision Kurdistan 24 a par ailleurs rapporté que ses locaux avaient été endommagés dans le cadre de ces tirs, images à l'appui.

«Les suites de l'attentat contre le consulat américain à Erbil qui a causé des dégâts dans les locaux de Kurdistan 24», a commenté un des journalistes de la chaîne.

Selon d'autres images qu'il a lui-même partagées, plusieurs personnes auraient été «légèrement blessées» lors de cette attaque.

En Irak, des tirs de roquettes ou des envois de drones piégés, jamais revendiqués, visent régulièrement les intérêts américains et les troupes de la coalition internationale présentes dans le pays.

Washington accuse généralement des factions irakiennes pro-Iran de mener ces attaques.

En janvier 2020, l'Iran avait tiré des missiles sur des bases abritant des soldats américains en Irak, en représailles à l'assassinat par Washington du général Qassem Soleimani mené quelques jours plus tôt. En une demi-heure, 22 missiles sol-sol iraniens s'étaient abattus sur les bases de Aïn al-Assad (ouest) et Erbil (nord).

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix