EN CONTINU : Un avion-cargo s’écrase peu après son décollage au Sud-Soudan, près de 40 morts

Le lieu de la catastrophe Source: Reuters
Le lieu de la catastrophe

Un avion-cargo de fabrication russe a dû effectuer un atterrissage forcé près d'un aéroport du Sud-Soudan, peu de temps après son décollage. La catastrophe a fait de nombreuses victimes à bord de l'avion, ainsi qu'au sol.

  • L’An-12 qui s’est écrasé dans le Sud-Soudan n’a pas passé un entretien technique nécessaire à son exploitation en toute sécurité, a annoncé le fabricant de l’avion, la société ukrainienne Antonov.

  • Deux des trois survivants à la catastrophe au Sud-Soudan ont péri, a annoncé le ministère des Transports de ce pays. D’après lui, le seul survivant qui reste maintenant en vie est un enfant.

  • 39 personnes au total ont péri dans la catastrophe, dont un russe, a rapporté à RIA Novosti une source au sein de la Défense russe. La victime russe est un membre d’équipage, tout comme les cinq citoyens arméniens qui ont également péri lors de l’accident, a précisé la source.

    Le nombre de morts parmi les habitants du village où a eu lieu la catastrophe s’élève à 21 personnes, a ajouté ce responsable.

  • Cinq citoyens arméniens ont péri dans la catastrophe de l’An-12, a confirmé le ministère des Affaires étrangères de ce pays. Ces cinq personnes constituaient l’équipage de l’appareil, ont précisé les diplomates.

  • Les trois survivants de la catastrophe sont des citoyens du Sud-Soudan, a déclaré le porte-parole du président de ce pays.

  • Le représentant du président du Sud-Soudan a annoncé que l’avion en question transportait 18 personnes, dont trois ont survécu.

    Il a également confirmé que l’appareil appartenait à la compagnie aérienne locale Allied Services.

  • L’avion n’est pas enregistré par l’agence d’aviation civile Rosaviatsia, ce qui signifie qu’il n’appartient à aucune compagnie russe, ont annoncé les autorités de Moscou.

  • 17 personnes se trouvaient à bord de l’avion, dont 15 ont perdu la vie, a annoncé le représentant du ministère de l’Information du Soudan du Sud Paul Jacob Kumbo.

    Parmi les survivants se trouve un enfant, a confirmé le responsable.

    La liste des victimes ainsi que leur identité sont en train d’être vérifiés, ont précisé les autorités.

  • La raison de l’accident de l’An-12 pourrait être la surcharge de l’avion où une défaillance technique, ont annoncé les médias en citant des représentants de l’aviation civile du Soudan du Sud.

  • La catastrophe de l’Antonov au Soudan du Sud a fait également des victimes au sol, a annoncé l’agence RIA Novosti. Mais leur nombre exact n’est pour le moment pas connu.

Des témoins oculaires cités par les médias locaux ont vu l’avion An-12 abimé au milieu du Nil Blanc. D’après ces mêmes médias, la catastrophe a eu lieu à près de 800 mètres de l'aéroport de Juba. 39 personnes ont  péri dans la catastrophe. Cette dernière s'est produite dans une zone habitée.

L’avion se dirigeait vers la ville de Paloich, dans la région du haut-Nil.

L'avion avait 18 personnes à son bord, membres d’équipage compris.

Trois personnes auraient survécu à la catastrophe, dont un enfant, selon les autorités soudanaises.

Une femme et sept enfants seraient parmi les victimes, d'après The National Courier.

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé qu’il vérifiait les informations des médias.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales