Satellite, site web et réseaux sociaux : les canaux de diffusion de RT France bloqués en Europe

Satellite, site web et réseaux sociaux : les canaux de diffusion de RT France bloqués en Europe
Suivez RT France surTelegram

Conséquence de l'«interdiction» de RT annoncée par les autorités, les canaux de diffusion de RT France ont été bloqués sur le territoire européen. Cela concerne l'accès au site web, la diffusion de la chaîne et les réseaux sociaux.

Mise à jour automatique
  • Le Canada a interdit officiellement ce 17 mars aux fournisseurs de services de distribuer les chaînes d'information russe RT et RT France, estimant que leur programmation n'est pas dans «l'intérêt du public». «La liberté d'expression et la diversité des points de vue sont des éléments essentiels de notre démocratie. Cependant, le fait d'être diffusé au Canada est un privilège et non un droit», a estimé Ian Scott, président du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes.

  • Le site web de RT France a été rendu inaccessible ce 3 mars par les principaux fournisseurs d'accès internet français. Le site continuera néanmoins pour l'heure d'être alimenté, malgré l'interdiction des canaux de diffusion sur le territoire européen.

  • Twitter a restreint le compte de RT France.

  • La diffusion télévisée de la chaîne de RT France a été coupée, après l'annonce de l'interdiction de tous les canaux du média par l'UE.

  • Le site web de RT France est inaccessible sur l'opérateur Free, à la suite de l'annonce d'interdiction de RT par les autorités.

  • Soutenez le droit à l'information, signez la pétition contre l'interdiction de RT France en cliquant ici.

    «Ce n'est pas au pouvoir politique de décider qui est journaliste, quels sont les bons et les mauvais médias. RT France ne doit pas être une victime collatérale. Soutenez le droit à l'information.»

  • L'entrée en vigueur de l'interdiction de RT et Sputnik dans l'UE a été officiellement annoncée dans le Journal officiel de l'Union européenne. Les contenus de Sputnik et des chaines de RT en anglais, allemand, français et espagnol ne pourront plus être diffusés sur les réseaux de télévision et sur internet, selon cette décision, que chaque Etat membre est chargé de faire respecter.

    Selon le journal officiel de l'UE, «ces mesures devraient être maintenues jusqu’à ce que l’agression contre l’Ukraine prenne fin et jusqu’à ce que la Fédération de Russie et ses médias associés cessent de mener des actions de propagande contre l’Union et ses États membres.»

  • Dans le sillage des mesures de restriction et d'interdiction prises contre RT et Sputnik, l'application de RT a été retirée de l'App store d'Apple.

  • Les 27 pays membres de l'Union européenne (UE) ont donné le 1er mars leur feu vert pour interdire la diffusion dans l'UE de RT et Sputnik (comme l'avait annoncé la président de la Commission européenne) et pour exclure «certaines banques russes» du système de messagerie Swift, rouage clé de la finance internationale, a annoncé la présidence française de l'UE.

    Selon l'AFP, ces mesures sont censées entrer en vigueur le 2 mars après publication de la décision au Journal officiel de l'UE.

  • Les services presse de l'Assemblée nationale et du Sénat ont fait savoir à RT France que ses journalistes ne seraient plus accrédités. L'Assemblée évoque une mesure décidée «à la suite de la décision de la Fédération de Russie d’envahir l’Ukraine», tandis que le Sénat invoque les «décisions prises par l'Union européenne» concernant RT.

Découvrir plus

Le 28 février, le secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Cédric O, a tenu une réunion avec plusieurs représentants des plus grandes plateformes numériques pour mettre en œuvre les mesures de restriction décidées par l'UE à l'encontre des médias russes présents dans l'Union. 

Par la voix de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, l'Union européenne a annoncé le 27 février vouloir «interdire» les médias financés par la Russie en réponse à l'intervention militaire russe en Ukraine. Cependant, se pose désormais la question de savoir sur quelle base juridique précise un média dont les employés exercent le métier de journaliste peut-il être «banni» ? Pour l'avocat de RT France Basile Ader, «le bannissement d’un média est une notion inconnue du droit, et difficilement compréhensible s’agissant d’un média français qui emploie plus de 100 journalistes français encartés !»

Pour rappel, il existe en France une loi contre la manipulation de l'information, votée en 2018, qui vise à mieux protéger la démocratie contre les diverses formes de diffusion intentionnelle de fausses informations. Or RT France n’a jamais été poursuivie pour diffusion de désinformation. La chaîne RT France dispose par ailleurs d'une convention avec l’Arcom (ex-CSA) et n'a jamais été sanctionnée par le régulateur.

Et, vu l'attention particulière portée à ce média depuis sa création, il tombe sous le sens que le moindre faux pas n'aurait – à raison – pas été épargné. La présidente de RT France, Xenia Fedorova, a rapidement réagi à l'annonce de l'UE : «La décision de bannir notre chaîne, dans laquelle travaillent 176 salariés, dont plus de 100 journalistes, est une violation de l'Etat de droit et va à l’encontre des principes mêmes de la liberté d'expression. Rien ne peut justifier cette censure».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix