Crash de l’A321 de Kolavia : la photo d’une fillette de dix mois, symbole du deuil de la Russie

© Capture d'écran, vk.com/id72829

Les deux mains posées sur une baie vitrée, regardant fixement les avions sur le tarmac de Saint-Pétersbourg avant son départ pour l’Egypte. La photo de cet enfant de 10 mois, diffusée sur les réseaux sociaux, incarne à elle seule, le drame du pays.

En ce 1er novembre, décrété jour de deuil national, le pays tout entier a pleuré ses morts. Darina Gromova, fillette de 10 mois, figure parmi les 224 personnes qui ont péri dans le crash de l'A321 de Kolavia qui devait relier Charm El-Sheikh à Saint-Pétersbourg a disparu samedi matin des écrans radar, peu après le décollage, au-dessus de la péninsule du Sinaï.

Ses parents, Tatiana et Alekseï sont eux à compter parmi les victimes. «Le passager principal. #famille. #darinagromova. @Pulkovo International Airport Saint-Pétersbourg New Terminal 1», a twitté Tatiana avant que leur avion ne quitte Saint-Pétersbourg, sans pouvoir mesurer, à ce moment, le caractère symbolique qu’allait prendre son cliché.

#даринагромова#гатчина#скорбим#катастрофа

Фото опубликовано Svetlana Pahomova (@svettyman)

Les Russes à travers tout le pays ont exprimé sur les réseaux sociaux à quel point ils ont été touchés par l’histoire de cette fillette. Au point que le hashtag #mainpassenger a fait son apparition sur Twitter.  

«Repose en paix petit ange», «j’ai de la sympathie pour ces gens, surtout envers ce petit miracle qui n’avait que 10 mois», «je sanglote à me fendre l’âme», ont twitté certains utilisateurs du réseau social.

25 enfants étaient à bord de l’appareil, avec 192 adultes, dont 140 femmes. Les passagers étaient principalement des vacanciers russes car la mer Rouge et l’Egypte sont l’une des destinations les plus populaires auprès des touristes russes tout au long de l’année. Parmi les victimes, on dénombre trois Ukrainiens et un Biélorusse. Tous les autres passagers étaient russes.

Ainsi, la majorité des passagers étaient russes, trois ressortissants ukrainiens et un biélorusse. Cette catastrophe est la meurtrière dans l’histoire de l’aviation russe.

«Nous ne pouvons pas demeurer indifférents» : les Russes rendent hommage aux victimes du crash

Dimanche, la Russie a pleuré les victimes du crash de l’A321 de la compagnie Kolavia qui s’est écrasé dans le Sinaï. Des dizaines de personnes se sont rassemblées à Saint-Pétersbourg pour rendre hommage aux victimes. Les gens ont déposé des gerbes de fleurs près de l'aéroport Pulkovo, où l’avion aurait dû atterrir. Le gouverneur de la ville a annoncé la prolongation du deuil jusqu’à mardi dans l’ancienne Leningrad.

«Je ne connais aucune victime, mais je viens de Saint-Pétersbourg, moi-même ainsi que ma famille. J’ai deux petits-enfants et je ne peux pas rester indifférente quand de telles choses se produisent», a fait savoir une habitante à RT.

«De telles choses peuvent arriver à tout le monde, tous les jours, personne n’est en sécurité. Et c’est très triste», a ajouté un homme avec un enfant dans ses bras.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales