L'US Navy confirme le crash d'un avion de chasse F-35 en mer de Chine (VIDEO)

F-35 Mer Chine Etats-Unis USS Carl Vinson avion chasse© Arthurgwain MARQUEZ Source: AP
Le porte-avions USS Carl Vinson (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le 24 janvier, un avion de chasse F-35 a raté son atterrissage sur un porte-avions et s'est abîmé en mer de Chine lors d'un exercice militaire. La marine américaine a confirmé l'authenticité d'une vidéo de l'incident diffusée sur les réseaux sociaux.

Une vidéo diffusée en ligne montre un avion de chasse américain F-35C Lightning II s'écrasant sur le pont d'un porte-avions en mer de Chine méridionale le 24 janvier. L'authenticité de la vidéo, ainsi qu'une photo montrant l'épave de l'avion flottant dans la mer, a été confirmée le 28 janvier par la marine américaine dans un communiqué.

Dans la vidéo, l'avion de chasse s'approche du pont de l'USS «Carl Vinson» mais ne parvient pas à atterrir. Une forte détonation est ensuite entendue et un panache de fumée blanche apparaît, avant que le clip ne soit coupé.

L'épave de l'avion dérivant dans les eaux de la mer de Chine méridionale a été prise en photo, et également diffusée en ligne. 

«La vidéo et la photo couvertes par les médias aujourd'hui ont été prises à bord de l'USS "Carl Vinson" [...] pendant le crash», a déclaré le commandant Hayley Sims le 28 janvier dans un communiqué, cité par les médias américains. Le pilote s'est éjecté de l'appareil en toute sécurité et a été récupéré par un hélicoptère militaire américain.

Les images ont été prises par une personne à bord de l'USS Carl Vinson, a précisé la marine, qui enquête désormais non seulement sur la cause du crash, mais également sur la fuite de la photo et de la vidéo. Au total, sept marins ont été blessés. Trois ont dû être évacués par MEDEVAC vers une installation de traitement médical aux Philippines et quatre ont été soignés par le personnel médical du bord, selon le communiqué de la marine. 

Les médias américains ont rapporté que Washington se hâtait de récupérer l'avion dont le coût est estimé à 100 millions de dollars, craignant qu'il ne soit récupéré par Pékin. Toutefois, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a déclaré le 27 janvier que la Chine n'avait «aucun intérêt» à récupérer cet avion, tout en exhortant Washington «à faire des choses qui sont propices à la paix et à la stabilité régionales, plutôt que de montrer ses muscles dans la région».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix