Bagdad : tirs de roquettes dans la «zone verte» de Bagdad abritant l'ambassade américaine

- Avec AFP

Bagdad : tirs de roquettes dans la «zone verte» de Bagdad abritant l'ambassade américaine© Sabah ARAR Source: AFP
Une vue de la «zone verte» de Bagdad, qui abrite notamment des bâtiments gouvernementaux irakiens et l'ambassade américaine ; photographie prise le 19 décembre 2021.
Suivez RT France surTelegram

Deux personnes ont été blessées dans des tirs de roquettes sur la «zone verte» de Bagdad, qui abrite notamment des bâtiments gouvernementaux et l'ambassade américaine.

Deux personnes ont été blessées ce 13 janvier par une roquette qui s'est abattue sur une école située dans la «zone verte» de Bagdad, tandis que deux autres roquettes sont tombées dans l'enceinte de l'ambassade américaine, a appris l'AFP auprès d'une source militaire irakienne. 

«Trois roquettes ont été tirées en direction de la zone verte. Deux d'entre elles sont tombées dans l'enceinte de l'ambassade américaine et une autre sur une école située à proximité, blessant une femme et une fillette», a indiqué à l'AFP ce haut gradé sous le couvert de l'anonymat.

Une autre source sécuritaire, qui n'a pas souhaité être identifiée, a indiqué à l'AFP que les projectiles tombés dans l'enceinte de l'ambassade américaine, située elle-même dans la «zone verte», n'avaient fait «ni mort, ni blessé».

Sur sa page Facebook, l'ambassade a dénoncé une attaque perpétrée «par des groupes terroristes qui tentent de saper la sécurité, la souveraineté et les relations internationales de l'Irak».

L'attaque n'avait pas été revendiquée dans l'immédiat.

Explosions et tirs provenant de la «zone verte»

En début de soirée, des journalistes de l'AFP ont entendu deux explosions ainsi que des tirs provenant de la «zone verte», périmètre ultra-sécurisé où se trouvent, outre l'ambassade des Etats-Unis, de nombreux ministères irakiens.

Les tirs de roquettes et attaques aux drones piégés visant les troupes et intérêts américains en Irak se sont multipliés ces dernières semaines. 

La dernière en date remonte au 5 janvier. Cinq roquettes avaient alors été tirées contre une base irakienne abritant des forces de la coalition internationale menée par les Etats-Unis dans l'ouest du pays.

Cette vague d'attaques s'est intensifiée depuis le tout début de l'année, alors que l'Iran et plusieurs groupes alliés dans la région ont marqué le deuxième anniversaire de la mort du général iranien Qassem Soleimani et de son lieutenant irakien Abou Mehdi al-Mouhandis, tués par un tir de drone américain en Irak le 3 janvier 2020.

Jamais revendiquées, ces attaques sont systématiquement imputées par les Etats-Unis à des factions irakiennes pro-Iran réclamant le départ de toutes les troupes américaines stationnées en Irak.

 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix