La NASA publie des images d'immenses géoglyphes situés au Kazakhstan et datant de 8 000 ans

La NASA publie des images d'immenses géoglyphes situés au Kazakhstan et datant de 8 000 ans© DigitalGlobe

L’agence spatiale américaine a publié des photos de la région du Kazakhstan qui montrent de mystérieux géoglyphes de différentes tailles et formes. Les images ont été prises à 692 kilomètres de la Terre par DigitalGlobe.

Ces géoglyphes ont d’abord été découvertes par un économiste kazakh, Dmitriï Deï alors qu’il se promenait sur Google Earth en 2007. Il a aperçu des taches curieuses sur le sol. Mais l’étude de l’histoire de ces taches n’a commencé que lorsque l’agence spatiale américaine s’y est intéressée.

«Je n’ai vu jamais quelque chose pareil, c’est remarquable», a déclaré le scientifique chevronné de la biosphère Compton Tucker.

La NASA publie des images d'immenses géoglyphes situés au Kazakhstan et datant de 8 000 ans© DigitalGlobe

Les géoglyphes sont de différentes formes géométriques, y compris des carrés, des cercles, des croix et des swastika dont la longueur atteint jusqu’à un kilomètre et le diamètre oscille de 90 à 400 mètres. Selon les estimations, certains d’entre eux seraient vieux de 8 000 ans, ce qui signifie qu’ils auraient trois millénaires de plus que les pyramides égyptiennes.

Le plus grand géoglyphe est un carré géant composé de 101 monticules et dont les coins sont reliés par une croix.Même s’il est difficile de les voir au sol, ils sont facilement visibles depuis le ciel.

La NASA publie des images d'immenses géoglyphes situés au Kazakhstan et datant de 8 000 ans© DigitalGlobe

Dmitriï Deï qui dirige maintenant le projet Turgay Discovery qui s’attache à découvrir les causes de ce phénomène est persuadé que ces figures ont été construites par des Mahandzhariens qui ont vécu dans les vastes steppes du Kazakhstan entre 5 000 et 7 000 ans avant J.-C.

La NASA publie des images d'immenses géoglyphes situés au Kazakhstan et datant de 8 000 ans© DigitalGlobe

Selon les déclarations des scientifiques, d’anciennes tribus auraient pu les utiliser pour marquer le territoire ou pour effectuer des rituels ou encore pour suivre le soleil. «Pour le moment, nous ne pouvons dire qu’une seule chose : ces géoglyphes ont été construits par un peuple ancien. Pour qui et dans quel but, cela reste un mystère» a précisé l’archéologue Irina Shevnina de l’Université de Kostanay.

Ce ne sont pas les premiers géoglyphes trouvés sur la Terre. Ces grandes structures ont été déjà repérées au Pérou, au Royaume-Uni, au Brésil et au sud-ouest des Etats-Unis.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»