Un Palestinien abattu par les forces israéliennes en Cisjordanie occupée

- Avec AFP

Un Palestinien abattu par les forces israéliennes en Cisjordanie occupée© Mahmoud Illean/AP
Un Palestinien a été tué au cours de heurts avec les forces israéliennes en Cisjordanie (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Suite à des affrontements dans le quartier de Ras Al-Ain à Naplouse, en Cisjordanie occupée, un Palestinien d'une trentaine d'années a été abattu le 13 décembre par les forces de sécurité de l'Etat hébreu.

Un Palestinien a été tué le 13 décembre au matin lors de heurts avec les forces israéliennes en Cisjordanie occupée, ont annoncé des sources médicales et de sécurité. Selon les sources palestiniennes, Jamil Al-Kayyal, âgé de 31 ans, est mort après avoir été touché à la tête par des tirs, suite à un affrontement dans le quartier de Ras Al-Ain à Naplouse.

D'après la police israélienne, des agents des forces spéciales, appuyés par des soldats, ont arrêté un suspect à Naplouse et saisi une arme semi-automatique. «Lorsque les forces spéciales ont terminé leur opération et sont sorties du site, des émeutiers leur ont lancé des engins explosifs à courte portée, mettant leurs vies en péril», a déclaré la police dans un communiqué. «Les forces ont répondu par des tirs en direction des assaillants», touchant l'un d'entre eux, qui a été «évacué de la scène par des médecins du Croissant-Rouge», précise le communiqué.

Bien qu'Israël n'ait pas de présence permanente dans les villes palestiniennes de Cisjordanie, les forces de sécurité y effectuent des raids et des arrestations, donnant parfois lieu à des affrontements. Environ 475 000 colons israéliens vivent en Cisjordanie, où habitent plus de 2,8 millions de Palestiniens, contre environ 2 millions dans la bande de Gaza.

Les tensions et affrontements entre Palestiniens et Israéliens se poursuivent dans plusieurs localités, dont Jérusalem-Est, qui a été le théâtre de plusieurs attaques récemment. Le 21 novembre, un Israélien avait été tué et trois autres personnes blessées lors d'une attaque à l'arme à feu menée par un Palestinien, membre du Hamas.

Le 4 décembre, c'est une attaque au couteau qui avait blessé au moins une personne à proximité de la porte de Damas, qui donne sur la Vieille Ville, avant que l'assaillant ne soit abattu par les forces de l'ordre israéliennes. Le 8 décembre enfin, une mineure avait été arrêtée comme auteure présumée d'une attaque au couteau ayant blessé une femme dans le dos dans un quartier de Jérusalem-Est.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix