Variant Omicron : le patron de Moderna évoque une «baisse significative» de l'efficacité des vaccins

Variant Omicron : le patron de Moderna évoque une «baisse significative» de l'efficacité des vaccins© Andrew Harnik/AP
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Dans un entretien au Financial Times, Stéphane Bancel prévoit une diminution notable de l'efficacité des vaccins actuels sur le variant Omicron. Et annonce que la production à grande échelle d'un nouveau vaccin prendra plusieurs mois.

Dans une interview publiée le 30 novembre dans le Financial Times, Stéphane Bancel, patron de l'entreprise pharmaceutique américaine Moderna, a estimé que les vaccins existants contre le Covid-19 seront moins efficaces contre le variant Omicron récemment apparu.

Le PDG a déclaré «qu’il y aura une baisse d’efficacité significative», en précisant cependant qu'il fallait «attendre  les données» pour en estimer l'ampleur. «Tous les scientifiques avec lesquels j’ai discuté me disent : "Ça ne va pas être bon"», a-t-il alerté.

Des données sur l'efficacité des vaccins actuels devraient être disponibles dans les deux prochaines semaines, selon Stéphane Bancel. Cette déclaration prend place alors que les ministres de la Santé du G7 se sont réunis en urgence pour évoquer ce nouveau variant qui se propage à travers la planète et que les fermetures de frontières se multiplient. 

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que ce nouveau variant du coronavirus présente «un risque très élevé» au niveau mondial. Stéphane Bancel a confirmé que les chercheurs sont inquiets par le fait que 32 des 50 mutation du variant Omicron se trouvent dans la protéine spike, clef d'entrée du virus dans l'organisme. 

Plusieurs mois pour développer de nouveaux vaccins

Moderna a déjà annoncé son intention de développer une dose de rappel spécifique pour ce nouveau variant, tout comme le laboratoire américain Pfizer. «Moderna et Pfizer ne peuvent pas livrer un milliard de doses la semaine prochaine», a reconnu Stéphane Bancel. «Mais pourrons-nous avoir le milliard de doses d’ici l’été ? Certainement», a-t-il assuré.

Le patron du laboratoire a estimé que son entreprise est en mesure de fournir entre deux et trois milliards de doses en 2022, mais qu'il serait dangereux d'orienter toute la production vers un vaccin spécifique au variant Omicron alors que d'autres souches du virus circulent toujours. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix