Une artiste suédoise présente le «porno en braille» pour les non-voyants

Un extrait du livre «érotique» pour non-voyants de l'artiste suédoise Nina Linde.© Capture d'écran
Un extrait du livre «érotique» pour non-voyants de l'artiste suédoise Nina Linde.

Nina Linde, une artiste suédoise de 33 ans vient de créer un «livre érotique en braille» pour les non-voyants, qu'elle a présenté à la bibliothèque nationale du pays. Malgré son contenu explicite, elle refuse que son ouvrage soit étiqueté «porno».

La jeune femme avait déjà réalisé son ouvrage en 2010, mais ce n'est que cette semaine qu'elle en a transmis une copie officielle à la bibliothèque nationale de Suède.

Dans ce livre en braille, on peut trouver des images et des références parliculièrement crues, comme une femme portant un harnais-godemichet, des scènes homosexuelles ou de sexe en groupe. Mais l'artiste refuse toutefois que son livre soit étiqueté comme «pornographique». 

Un extrait du livre de Nina Linde© Capture d'écran
Un extrait du livre de Nina Linde

«Je ne pense pas que "porno" soit un mot qui puisse qualifier le livre. Ce dernier porte sur la stimulation sexuelle, qui est un droit pour tout le monde», a-t-elle déclaré à The Local, ajoutant qu'elle avait eu l'idée de ce projet après avoir constaté, lors d'une visite à la bibliothèque braille de Stockholm, que les non-voyants «n'avaient le droit à aucun contenu cochon».

Il n'existe aucun contenu cochon pour le non-voyants, pourtant tout le monde a besoin d'une stimulation sexuelle

Interrogée sur la naissance de son idée, Nina Linde a expliqué que cette dernière lui était venue lors d'un voyage au Chili, alors qu'elle aidait un homme non-voyant à traverser la route.

«Je lui ai dit que je venais de Suède et il s'est immédiatement amusé de l'approche libérale des pays nordiques en matière de sexualité. J'ai alors décidé que je voulais en savoir plus sur la façon dont la société traitait de la sexualité pour les personnes non-voyantes», explique-t-elle.

Un extrait du livre (à gauche) de Nina Linde (à droite).© Capture d'écran Metro.se
Un extrait du livre (à gauche) de Nina Linde (à droite).

Pour Hakan Thomsson, président de la Fédération nationale des malvoyants de Suède, l'apparition de ce genre de livres est une étape positive.

«Beaucoup de gens pensent que nous, les non-voyants, nous n'avons pas de vie sexuelle, ce qui est faux. Les non-voyants ont les mêmes envies et besoins que les autres», a-t-il déclaré dans les colonnes de l'édition suédoise du journal Metro.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales