Les pays du Golfe bientôt inhabitables ?

Les pays du Golfe pourraient vivre une période ... très chaude d'ici la fin du siècle. Source: Reuters
Les pays du Golfe pourraient vivre une période ... très chaude d'ici la fin du siècle.

Une étude publiée dans la revue Nature Climate Change annonce des jours difficiles dans les pays du Golfe. Des pics de chaleur humide pourraient dépasser la limite supportable pour l’homme d’ici un siècle.

Les pays du Golfe devraient se montrer particulièrement attentifs à la conférence sur le climat qui aura lieu en décembre à Paris. Pourquoi ? Si les émissions de gaz à effet de serre continuent leur progression, la température pourraient y devenir insoutenable d’ici à 2100.

A en croire les chercheurs, le corps humain est en mesure de gérer des températures excessives, grâce à la sudation : «Le corps humain peut s'adapter à des températures extrêmes grâce notamment à la transpiration, à condition que la température de condensation, qui mesure à la fois la température et l'humidité, reste sous un seuil de 35 degrés.»

C’est là que des sueurs, pas si froides, peuvent légitimement couler sur les fronts des habitants du Golfe : «Ce seuil définit la limite de la capacité de survie pour un homme en bonne forme dans un milieu extérieur bien ventilé et il est plus bas pour la plupart des gens. Au-delà de ce seuil, le corps ne peut pas se rafraîchir et la survie en extérieur d'individus mêmes jeunes et en bonne santé est sérieusement mise en danger.»

Le pèlerinage du Hajj menacé

Des simulations réalisées informatiquement ont montré que des pics de chaleur humide vont probablement atteindre le seuil critique.

De grandes cités seraient touchées comme Abou Dhabi, Doha, Dubaï, Dhahran ou Bandar Abbas. Alors que le 24 septembre, une terrible bousculade a fait plus de 2 000 morts à La Mecque durant le Hajj, cette projection scientifique fait craindre d’autres dangers pour ce pèlerinage musulman en terre sainte.

En effet, lors de l’événement, des milliers d’adeptes de l’islam prient en extérieur. Des implorations qui deviendraient dangereuses pour la santé des fidèles, notamment celle des plus âgés. La chaleur suffocante pourraient devenir mortelle.

Les auteurs de l’étude sont catégoriques : «Si le réchauffement n'est pas réduit de manière importante, l'habitabilité de ces régions pour l'homme pourrait à l'avenir être gravement impactée.»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales