La justice danoise déchoit de sa nationalité un binational qui fomentait un attentat

- Avec AFP

La justice danoise déchoit de sa nationalité un binational qui fomentait un attentat© Jens Dresling/Polfoto via AP Source: Reuters
Le drapeau danois flottant devant le commissariat de police d'Albertslund, un quartier de Copenhague, le 8 décembre 2016 (Photo d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Un homme de 24 ans a été condamné, le 28 septembre, à dix de prison et la déchéance de nationalité pour avoir planifié un attentat au Danemark. Il sera renvoyé vers la Turquie au terme de sa peine.

La justice danoise a condamné, le 28 septembre, à dix ans de prison et à la déchéance de la nationalité danoise un homme âgé de 24 ans reconnu coupable de «préparation d'attaque terroriste». Au terme de sa peine dans le pays nordique, l'accusé, qui détient également la nationalité turque, sera expulsé vers son pays d'origine, a indiqué le tribunal de Frederiksberg dans un communiqué. 

Originaire de Copenhague, l'homme avait été arrêté en avril 2020, immédiatement après l'achat d'une arme à feu et de munitions, alors qu'il faisait l'objet d'une surveillance par le renseignement intérieur. La police avait trouvé chez lui un drapeau de l'organisation djihadiste Etat islamique (Daesh).

Selon la procureure, qui avait requis une peine de 12 ans de prison ferme, le jeune homme avait acquis «des armes et des munitions dans l'intention de perpétrer un ou plusieurs attentats terroristes». Son expulsion sera assortie d'une interdiction permanente d'entrée sur le territoire danois.

Les éventuelles cibles n'ont pas été rendues publiques.

«Je pense qu'il a moins été en Turquie que de nombreux Danois», avait défendu son avocat Rolf Gregersen lors de l'audience. «Le Danemark doit prendre ses responsabilités à son égard, une fois qu'il lui a été accordé la nationalité danoise, et ne pas se contenter de lui coller un timbre dans le dos et de le renvoyer», avait-il insisté, selon l'agence danoise Ritzau. 

Les renseignements danois, qui ont déjoué de nombreux attentats ces dernières années, considèrent la menace d'attaques terroristes visant le Danemark comme «sérieuse», six ans après un double attentat islamiste à Copenhague, qui avait fait deux morts.

En octobre 2019, le Parlement danois avait adopté une loi autorisant à déchoir de leur nationalité sur simple décision administrative, les djihadistes possédant une double nationalité.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»