L'Algérie ferme son espace aérien aux avions marocains civils et militaires

- Avec AFP

L'Algérie ferme son espace aérien aux avions marocains civils et militaires© PASCAL PAVANI Source: AFP
Un avion de la compagnie aérienne Royal Air Maroc photographié en septembre 2019 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Les autorités algériennes ont fait savoir que leur pays fermait son espace aérien aux avions marocains civils et militaires, dans un contexte de rupture des relations diplomatiques entre Alger et Rabat.

«Le Haut Conseil de sécurité [algérien] a décidé de la fermeture immédiate de l'espace aérien à tous les avions civils et militaires ainsi qu'à ceux immatriculés au Maroc», selon un communiqué officiel du 22 septembre.

Le 24 août, l'Algérie a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc, accusant Rabat «d'actions hostiles» après des mois de tensions exacerbées entre ces deux pays rivaux du Maghreb.

Cette décision a été annoncée à l'issue d'une réunion du HCS, présidée par le chef de l'Etat Abdelmadjid Tebboune et consacrée à l'examen de la situation aux frontières avec le Maroc. La décision de fermer l'espace aérien a été prise «compte tenu de la poursuite des provocations et des pratiques hostiles de la part du Maroc», a précisé le communiqué.

Les relations entre l'Algérie et le Maroc sont traditionnellement difficiles, en raison principalement de l'épineux dossier du Sahara occidental. Les tensions se sont accentuées l'année dernière quand l'ancien président américain Donald Trump a décidé de reconnaître la souveraineté de Rabat sur le Sahara occidental, en contrepartie d'une normalisation des relations du Maroc avec Israël. Le 24 août dernier, le chef de la diplomatie algérienne Ramtane Lamamra a accusé le Maroc d'avoir «introduit une puissance militaire étrangère dans le champ maghrébin».

Les liens diplomatiques entre l'Algérie et le Maroc avaient été rompus une première fois entre les deux pays le 7 mars 1976, quand Rabat avait mis fin à ses relations avec Alger qui avait reconnu la République arabe sahraouie démocratique (RASD), autoproclamée par les indépendantistes du Front Polisario.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»