«Exploration spatiale» et «vie extraterrestre» : le patron de Roscosmos veut discuter avec Elon Musk

«Exploration spatiale» et «vie extraterrestre» : le patron de Roscosmos veut discuter avec Elon Musk© Sputnik / Afp
Photomontage faisant apparaître Dmitri Rogozine à gauche, Elon Musk à droite.
Suivez RT France surTelegram

Dmitri Rogozine, directeur de l'agence spatiale russe Roscosmos, a invité le multi-entrepreneur milliardaire Elon Musk à venir discuter spatial en Russie. Sur les réseaux sociaux le patron de SpaceX a rapidement réagi à cette invitation.

La chaîne américaine CNN a publié le 7 septembre un article rapportant des propos du directeur de l'agence spatiale russe qui s'est montré particulièrement élogieux à l'endroit du patron de SpaceX. «Elon Musk réalise un grand nombre d'idées et de pensées que nous voulions concrétiser, mais que nous n'avons pas pu réaliser car, après l'éclatement de l'Union soviétique, notre programme spatial s'est arrêté pendant un certain temps [...] Nous le respectons en tant qu'organisateur de l'industrie spatiale et en tant qu'inventeur qui n'a pas peur de prendre des risques», a par exemple confié Dmitri Rogozine.

- «J'ai déjà mis la bouilloire sur le feu» - «Merci ! Quel est votre thé favori ?»

A l'occasion du tout premier entretien accordé à un média occidental depuis son arrivée en mai 2018 à la tête de Roscosmos, l'homme d'Etat russe a en outre invité Elon Musk à venir discuter en Russie de «l'exploration de l'univers, de la vie extraterrestre et d'[une utilisation] de l'espace pour préserver la vie sur Terre». «J'ai déjà mis la bouilloire sur le feu», a plaisanté Dmitri Rogozine pour montrer qu'il était prêt à recevoir le multi-entrepreneur milliardaire qui, sur Twitter, n'a pas manqué de réagir à cette invitation. «Merci ! Quel est votre thé favori ?», a écrit Elon Musk sur le réseau social.

L'échange entre les deux hommes en rappelle d'autres, plus ou moins pimentés.

En avril 2020, le Russe avait accusé l’Américain de casser les prix des lancements commerciaux, contraignant la Russie à revoir ses tarifs à la baisse. Dmitri Rogozine avait notamment pointé «le dumping de compagnies américaines financées par le budget américain». «Les lanceurs de SpaceX sont réutilisables à 80%, alors que pour les leurs c'est 0, c'est ça le vrai problème», avait alors répondu Elon Musk.

Le mois suivant, les deux hommes échangeaient cette fois des amabilités à l'occasion du succès de la première mission opérationnelle de transport d'astronautes vers l'ISS, entièrement réalisée par SpaceX, à bord une capsule Crew Dragon.

Ainsi que le relève CNN dans son dernier article, le directeur de Roscosmos souhaiterait également inviter Richard Branson et Jeff Bezos – respectivement patrons de Virgin Galactic et de Blue Origin, les deux sociétés ayant toutes deux récemment accompli leur premier vol habité à une centaine de kilomètres d'altitude –, au décollage en octobre 2021 d'une fusée Soyouz depuis le cosmodrome de Baïkonour.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»