L'ambassade américaine à Kaboul demande à ses ressortissants d'éviter l'aéroport

- Avec AFP

L'ambassade américaine à Kaboul demande à ses ressortissants d'éviter l'aéroport© Nicholas Guevara Source: Reuters
Evacuation à bord d'un C-17 Globemaster III à l'aéroport international Hamid Karzai, en Afghanistan, le 18 août 2021.
Suivez RT France surTelegram

L'évacuation des ressortissants américains d'Afghanistan est toujours aussi chaotique. L'ambassade des Etats-Unis vient de leur conseiller de ne pas se rendre à l'aéroport de Kaboul, mettant en avant de «potentielles menaces de sécurité».

Les ressortissants américains doivent éviter de se déplacer vers l'aéroport de Kaboul à cause de «potentielles menaces de sécurité», a exhorté ce 21 août l'ambassade des Etats-Unis en Afghanistan dans un bulletin. 

«En raison de potentielles menaces de sécurité à l'extérieur des portes de l'aéroport de Kaboul, nous conseillons aux citoyens américains d'éviter de se déplacer vers l'aéroport et d'éviter les portes de l'aéroport pour le moment, à moins que vous ne receviez des instructions individuelles d'un représentant du gouvernement américain pour ce faire», détaille le bulletin publié sur le site internet de l'ambassade.

Le porte-parole du Pentagone, John Kirby, a peu après refusé de donner des précisions sur la nature de ces menaces: «Je ne vais pas détailler notre évaluation des menaces, ni ce que disent les services de renseignement», a-t-il déclaré durant une conférence de presse, précisant que la situation dans la ville était très fluctuante et que la menace pouvait évoluer «d'une heure à l'autre». «Nous continuons d'avoir des communications régulières avec les dirigeants Taliban à Kaboul, notamment ceux en charge des points de passage à l'aéroport», a-t-il déclaré.

La gigantesque opération d'évacuation dans la capitale afghane, «l'une des plus difficiles de l'histoire» selon le président américain Joseph Biden, se poursuit ce 21 août dans le chaos, et les routes menant à l'aéroport de Kaboul continuent d'être congestionnées. Les Etats-Unis, qui prévoient d'évacuer plus de 30 000 Américains et civils afghans via leurs bases au Koweït et au Qatar, affirment avoir déjà fait sortir plus de 13 000 personnes depuis le 14 août. 

Malgré plusieurs jours d'échec, des milliers de familles se massent encore devant l'aérodrome, espérant monter dans un avion. Devant elles, des militaires américains et une brigade des forces spéciales afghanes tentent de les dissuader d'envahir les lieux.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix