La proximité d’Elisabeth II n’empêche pas David Cameron de rester primesautier

La proximité d’Elisabeth II n’empêche pas David Cameron de rester primesautier

David Cameron a assisté au banquet d’Etat organisé mardi soir au palais de Buckingham à l’occasion de la visite du président chinois Xi Jinping, mais même la solennité de l'événement n’a pas retenu les gestes frivoles du Premier ministre britannique.

Lors de cette cérémonie plutôt solennelle et sérieuse, où tous les invités étaient sur le 31 pour éviter de s’attirer des regards assassins de la reine Elisabeth II, David Cameron a salué son ministre d’Etat au bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth, Hugo Swire, d’une façon originale et plutôt familière : en lui frappant les fesses avec les documents qu’il tenait dans sa main. Hugo Swire ne semble pas s’être formalisé de ce geste cavalier et a interpellé à David Cameron comme si de rien n’était.

En savoir plus : Royaume-Uni : David Cameron choque les Anglais avec ses bêtises de jeunesse

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales