Allemagne : l'usine Tesla Gigafactory attaquée par un groupe de défense de l'environnement

Allemagne : l'usine Tesla Gigafactory attaquée par un groupe de défense de l'environnement© Christophe GATEAU Source: AFP
Elon Musk lors de sa visite du site Gigafactory près de Berlin.
Suivez RT France surTelegram

Un groupuscule de défense de l'environnement a incendié le 26 mai des câbles électriques menant au chantier de l'usine Tesla à Grünheide, près de Berlin. Déjà à l'origine de plusieurs incendies, les activistes ont revendiqué le sabotage sur la toile.

La police de Brandebourg enquête sur l'incendie volontaire, dans la nuit du 26 mai, de câbles électriques autour de Tesla Gigafactory, une usine en construction de la marque de véhicules électriques. Ce site de production devrait être opérationnel en 2021, selon les déclarations réalisées par Elon Musk lors de la cérémonie de remise du «Volant d'or», organisée en 2019 par le journal allemand Bild.

C'est la première fois qu'un site Tesla fait l'objet d'actes de vandalisme. Malgré l'incendie des câbles à haute tension, la police allemande les a déclarés toujours opérationnels et aucune panne de courant n'a été détectée. Ils avaient été vraisemblablement enduits de liquide inflammable avant d'être attachés à une clôture.

Une revendication politique apparue sur le net

Le motif politique de ce sabotage, rapidement évoqué par un porte-parole de la police allemande, a été peu après confirmé via un message anonyme publié sur Internet par un groupe de défense de l'environnement, Vulkangruppe (le groupe volcan) : «Dans la nuit du 25 au 26 mai 2021, nous avons coupé l'alimentation électrique du chantier de construction de l'usine Tesla Giga de Grünheide près de Berlin en incendiant six câbles haute tension aériens. Tesla n'est ni verte, ni écologique, ni sociale. Notre feu s'oppose au mensonge de l'automobile verte.»

Si la police doit encore vérifier l'authenticité de cette revendication, elle la juge cependant crédible du fait d'autres revendications similaires de ce groupe.

Cet acte a toutefois été condamné par le collectif Bürgerinitiative, qui critique l'implantation de la Tesla Gigafactory, estimant que les moyens démocratiques sont plus adaptés que la violence. La construction de l'usine avait en effet suscité une vive polémique et débouché notamment, en février 2020, sur un procès demandant l'interruption du chantier en raison de son impact négatif sur l'environnement. Le juge avait alors débouté les deux associations écologiques qui avaient introduit la demande, comme le rappelle Il Corriere della sera.

Entre autres péripéties, le chantier avait été confronté à l'exhumation d'un engin explosif datant de la Seconde Guerre mondiale, des impayés de facture d'eau ayant par ailleurs entraîné une coupure. Elon Musk s'était en outre déjà plaint des lourdeurs de l'administration allemande, qui auraient provoqué selon lui des retards pour l'ouverture de l'usine en juillet 2021. Tesla a cependant annoncé que le chantier n'aurait aucun retard et maintient son calendrier visant à démarrer la production d'ici la fin de l'année 2021.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»