Une fusillade éclate dans une école de Kazan, au moins neuf morts

Une fusillade éclate dans une école de Kazan, au moins neuf morts© Sputnik / Maksim Bogodvid
La police sur les lieux de la fusillade de Kazan, ce 11 mai 2021.
Suivez RT France surTelegram

Des coups de feu ont retenti dans une école de la ville de Kazan en Russie. Selon les premières informations, au moins neuf personnes ont été tuées dont un enseignant et sept étudiants. Un tireur a été arrêté par la police.

Le 11 mai dans la matinée, une fusillade a éclaté dans une école de Kazan, en Russie, faisant au moins neuf morts dont un enseignant et sept étudiants, selon le président de la République du Tatarstan.

Selon le ministère de la Santé de la République du Tatarstan une vingtaine de blessés sont à déplorer. Parmi eux, six enfants sont actuellement en soins intensifs.

Le président de la République du Tatarstan, Roustam Minnikhanov, a fait savoir en conférence de presse qu'un tireur avait été interpellé par la police. «La personne qui a organisé la fusillade dans l'école de Kazan a 19 ans. L'arme dont elle disposait avait été enregistrée à son nom», a-t-il rapporté.

Sur une vidéo présentée comme captée pendant l'interrogatoire du tireur et circulant sur les réseaux sociaux, on peut l'entendre hurler qu'il déteste tout le monde.

Le service de presse du président a démenti la présence d'un deuxième tireur sur place. «L'attaquant [était] seul, l'information selon laquelle deux [attaquants étaient présents] est erronée», est-il assuré dans un communiqué de presse de la présidence relayé par l'agence Tass. Les agences de presse russes avaient précédemment fait état de la présence de deux tireurs.

Certains témoins cités par les médias russes ont par ailleurs fait état d'une explosion.

Les forces spéciales ont été déployées dans l'enceinte de l'école.

L'école a été évacuée et 21 ambulances ont été envoyées sur place. Les mesures de sécurité ont également été renforcées dans tous les établissements scolaires de la ville.

La direction générale des Affaires présidentielles de la République du Tatarstan a déclaré à RT : «Le président de la République [du Tatarstan Roustam Minnikhanov] est déjà sur le terrain, nous gérons la situation. Tous les élèves ont été évacués de l’école. [...] Tous les services spéciaux sont arrivés [sur place].» Le ministre de la Santé de la République du Tatarstan, Marat Sadykov, est également sur place.

Selon un communiqué du Kremlin, un avion spécial du ministère des Situations d’urgence transportant des médecins, des psychologues et le matériel médical nécessaire a décollé à destination de Kazan

La présidence de la région a également fait savoir que toutes les écoles du Tatarstan seraient inspectées le 12 mai.

Vladimir Poutine a présenté ses condoléances aux proches des enfants tués dans la fusillade, a fait savoir le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. Il s'est par ailleurs dit en faveur d'un durcissement de la législation sur l'accès aux armes.

Une enquête a été ouverte et les autorités du Tatarstan, citées par Tass, ont déclaré le 12 mai jour de deuil.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»