«Un prix à payer» : Moscou promet des mesures de riposte aux nouvelles sanctions américaines

«Un prix à payer» : Moscou promet des mesures de riposte aux nouvelles sanctions américaines© Sputnik / Maxim Blinov
Le ministère russe des Affaires étrangères (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Après l'annonce de nouvelles sanctions américaines à son encontre, Moscou regrette que Washington ne soit pas prêt «à accepter la réalité objective d'un monde multipolaire». La diplomatie russe a promis de combattre un «tel comportement agressif».

Dans la foulée de l'annonce par Washington de nouvelles sanctions contre Moscou ce 15 avril, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a fait part de la volonté de la Russie de riposter.

«Nous avons à plusieurs reprises mis en garde les Etats-Unis contre les conséquences de mesures de confrontation qui attisent dangereusement les tensions entre nos pays. Cette direction [prise par Washington] ne répond pas aux intérêts des deux peuples. [...] [Joe] Biden a exprimé son intérêt pour la normalisation des relations mais les actions de son administration témoignent du contraire», a déclaré Maria Zakharova face à la presse, soulignant que les Etats-Unis n'étaient «pas prêts à accepter la réalité objective d'un monde multipolaire, sans hégémonie américaine».

«Un tel comportement agressif sera combattu. Il y aura un prix à payer pour la dégradation des relations bilatérales», a-t-elle ensuite fait savoir, estimant que Washington imposait des sanctions «comme un moyen de faire pression».

La porte-parole de la diplomatie russe a par ailleurs indiqué que l'ambassadeur américain à Moscou, John Sullivan, avait été convoqué au ministère russe des Affaires étrangères pour «une conversation qui sera, pour la partie américaine, difficile». «La responsabilité de ce qui se passe incombe entièrement aux Etats-Unis», a conclu Maria Zakharova.

Accusant Moscou de cyberattaques et d'ingérences dans l'élection présidentielle de 2020, Washington a annoncé le 15 avril de nouvelles sanctions contre la Russie et l'expulsion de diplomates russes. Joe Biden a ainsi signé un décret visant à sanctionner la Russie, de manière à engendrer «des conséquences stratégiques et économiques», «si elle continue ou favorise une escalade de ses actions de déstabilisation internationale», selon un communiqué de la Maison Blanche.

Un haut responsable américain cité par l'AFP a en outre précisé qu'une partie des mesures américaines allait «demeurer secrète» et que le président américain Joe Biden maintenait sa proposition d'organiser un sommet avec son homologue russe Vladimir Poutine «dans les prochains mois».

La Russie avait déjà fermement réfuté les accusations américaines sur lesquelles se basent ces sanctions. Ce 15 avril, les services de renseignement extérieurs russes (SVR) ont parlé de «délires» à propos, spécifiquement, des allégations américaines désignant la Russie comme responsable d'une cyberattaque contre la société américaine SolarWinds en 2020.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix