Etats-Unis : le Vermont met en place une politique de vaccination sur des critères ethniques

Etats-Unis : le Vermont met en place une politique de vaccination sur des critères ethniques© KAMIL KRZACZYNSKI Source: Reuters
Une personne vaccinée dans l'Illinois le 13 février 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Après l'Etat du Montana, c'est le Vermont qui a décidé le 1er avril dernier d'ouvrir la vaccination à toutes les personnes de couleur de plus de seize ans, quand celle-ci n'est possible qu'à partir de 40 ans pour les personnes blanches.

La décision a suscité de nombreuses réactions aux Etats-Unis. Le 1er avril dernier, le gouverneur républicain du Vermont a décidé d'ouvrir la vaccination, en plus des personnes déjà prioritaires en raison de leur âge ou de leur état de santé, à toute personne qui s'identifie comme «noire, amérindienne ou de couleur» âgée de plus de 16 ans. 

L'Etat suit ainsi l'exemple du Montana, qui avait déjà appliqué une telle décision au mois de janvier dernier. Pour justifier cette démarche, les autorités sanitaires de l'Etat ont rappelé que les Africains-Américains, les Latinos ainsi que les Amérindiens «sont surreprésentés parmi les personnes susceptibles de mourir ou d’être hospitalisées à cause de la maladie», notamment parce qu’ils sont très présents dans les métiers qui se trouvent en première ligne contre la pandémie. Les personnes blanches doivent donc quant à elles être âgées d’au moins 40 ans pour bénéficier d’une première injection, à moins qu'elles souffrent de problèmes de santé spécifiques ou qu'elles soient enceintes

La décision du Vermont a suscité de violentes réactions dans le pays, certains accusant même le gouverneur de mettre des vies en danger ainsi que de développer une discrimination envers la population blanche. Inez Stepman, une constitutionnaliste du camp républicain dénonce elle «une trahison de la promesse américaine.»

Sur Fox News, un intervenant a même déclaré que cette décision serait inconstitutionnelle, car constituant «une violation flagrante du 14e amendement» qui sanctionne toute discrimination qui viendrait d'un des Etats de l'Union. Malgré ce manque d'unanimité, les autorités du Vermont ont décidé de maintenir leur décision et ont déploré de nombreuses attaques «racistes».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»