«Dehors la gestapo» : un prêtre canadien expulse des policiers venus interrompre la messe de Pâques

«Dehors la gestapo» : un prêtre canadien expulse des policiers venus interrompre la messe de Pâques© Facebook/Artur Pawlowski
Vidéo
Des policiers et des agents sanitaires canadiens à Calgary le 3 mars 2021.
Suivez RT France surTelegram

Plusieurs agents de police ont pénétré dans une église pendant un office religieux pour vérifier que les consignes sanitaires étaient respectées. Le prêtre, qui a filmé la scène, les a mis dehors en les qualifiant de «nazis».

Plusieurs policiers canadiens ont tenté d'interrompre le 3 avril une cérémonie de Pâques dans une église de Calgary, dans l'Alberta, arguant qu'ils devaient vérifier que les consignes sanitaires liées au Covid-19 y étaient respectées.

Diffusée sur les réseaux sociaux, une vidéo montrant les officiers confrontés au prêtre est rapidement devenue virale. «S'il vous plaît, sortez, sortez immédiatement de cette propriété», s'exclame-t-il, répétant le même message de plus en plus fort. L'homme finit par qualifier les policiers de «Gestapo» et de «nazis», leur ordonnant de ne pas revenir «sans mandat». 

Alors que les officiers s'éloignent, le prêtre s'indigne : «Intimider les gens dans une église pendant Pâques !»

En dépit des images, la police locale a publié un communiqué le 4 mars assurant qu'un seul «policier en uniforme du service de police de Calgary» était présent sur les lieux pour faire respecter les restrictions sanitaires. Plusieurs internautes ont souligné qu'ils étaient au moins trois en uniforme dans cette vidéo, outre deux autres personnes en civil les accompagnant (mais portant des badges d'agents), et une employée des services de santé de l'Alberta.

La vidéo a été publiée par Artur Pawlowski, un prédicateur de rue canadien d'origine polonaise. Ce pasteur conservateur basé à Calgary y est connu pour ses sermons enflammés contre la charia, l'avortement, les droits des homosexuels et, dernièrement, les restrictions anti-Covid. Il a été condamné à plusieurs reprises à des amendes pour avoir organisé des manifestations malgré la réglementation sanitaire en vigueur dans le pays, selon les médias canadiens

Cet épisode fait écho à une scène similaire lors d'une cérémonie de Pâques au Royaume-Uni, le 2 mars. La police de Londres a fait une descente dans une église catholique polonaise du quartier de Balham, poussant à l'annulation de l'office du Vendredi saint. La vidéo de l'incident est devenue virale et a suscité de nombreuses critiques, au Royaume-Uni comme dans d'autres pays.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»