Covid-19 : la Russie va atteindre l'immunité collective d'ici la fin de l'été selon Vladimir Poutine

Covid-19 : la Russie va atteindre l'immunité collective d'ici la fin de l'été selon Vladimir Poutine© SPUTNIK Source: Reuters
Le président russe Vladimir Poutine.
Suivez RT France surTelegram

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré ce 28 mars qu'il s'attendait à ce que la Russie atteigne l'immunité collective contre le coronavirus d'ici la fin de l'été. Les restrictions liées à la pandémie seront alors levées.

Lors d'une interview à la télévision publique ce 28 mars, le président russe Vladimir Poutine a estimé que la Russie atteindrait l'immunité collective – et lèverait les restrictions liées à la pandémie – d'ici la fin de l'été.

L'immunité collective fait référence à une situation où suffisamment de personnes dans une population sont immunisées contre une infection pour être en mesure d'arrêter efficacement la propagation de la maladie. Vladimir Poutine a rappelé que pour y parvenir, il faudra qu’environ 70% de la population adulte soit vaccinée. «Cela arrivera. Et là, il faut écouter les professionnels, cela a déjà été dit. Après, l’immunité de la population sera formée […] Si cela va au même rythme que maintenant, je pense que nous atteindrons, nous devrions atteindre ce chiffre à la fin de l’été», a-t-il déclaré sur l’antenne de la chaîne Rossia 1.

Concernant nos vaccins, il n' y a aucune contre-indication

Le chef d'Etat a par ailleurs commenté sa vaccination contre le Covid-19 effectuée le 23 mars de façon privée, assurant ne pas vouloir «faire l'imbécile» devant les caméras. Alors que la défiance face à la vaccination est importante en Russie, Vladimir Poutine a cherché à rassurer ses concitoyens : «Si une personne veut se sentir en confiance, ne veut pas tomber malade et subir de graves conséquences après une maladie, alors il est préférable de se faire vacciner, bien sûr.»

«Concernant nos vaccins, il n' y a aucune contre-indication. Je sais avec certitude que des personnes atteintes de maladies chroniques graves se font vacciner et se sentent très bien. Je ne sais pas. Au moins, je n’ai pas d’informations sur les effets secondaires graves que pourraient provoquer nos trois vaccins enregistrés», a par ailleurs commenté le président russe soulignant au passage que les trois vaccins russes  étaient «les meilleurs [au monde] à ce jour».

Malgré le succès du vaccin Spoutnik V, homologué dans 56 pays, la campagne de vaccination peine à décoller en Russie, plombée notamment par la défiance d'une partie de la population. Selon un sondage publié début mars par le centre indépendant Levada, près de deux-tiers des Russes estiment que le Covid-19 est une «arme biologique» créée par l'homme, et 62% des personnes interrogées ne sont pas disposées à se faire vacciner.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»