La Corée du Nord dénonce l'«ingérence» des Etats-Unis dans son «droit à l'auto-défense»

- Avec AFP

La Corée du Nord dénonce l'«ingérence» des Etats-Unis dans son «droit à l'auto-défense»© Jung Yeon-je Source: AFP
Un homme regarde un écran de télévision à la gare Suseo de Séoul (Corée du Sud), diffusant des images du dernier test de missiles de la Corée du Nord, le 25 mars 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Un haut responsable nord-coréen a qualifié d'«ingérence» et de «provocation» la condamnation par le président américain Joe Biden de tirs de missiles effectués le 25 mars 2021 par la Corée du Nord.

Après la condamnation par le président des Etats-Unis Joe Biden de deux tirs de missiles effectués le 25 mars par Pyongyang, un haut responsable nord-coréen, Ri Pyong Chol, qui avait supervisé ce test, a déclaré selon l'agence nord-coréenne KCNA que «de telles remarques de la part du président américain sont une ingérence non déguisée dans le droit à l'auto-défense de notre Etat et une provocation à son égard.»

«[La Corée du Nord exprime] sa profonde inquiétude devant le fait que le chef de l'exécutif américain considère comme fautif le test normal [effectué le 25 mars], exercice du droit de notre Etat à l'auto-défense, en le qualifiant de violation de "résolutions" de l'ONU», a déclaré Ri Pyong Chol dans ce communiqué. Il a regretté que Joe Biden ait ainsi exprimé sa «profonde hostilité» envers Pyongyang.

La Corée du Nord a effectué deux tirs d'essai de ce qu'elle a décrit comme un nouveau «projectile tactique guidé» équipé d'un moteur à carburant solide. Deux exemplaires de cet engin ont été lancés depuis l'est de la Corée du Nord vers des cibles situées en mer du Japon, appelée en Corée «mer de l'Est».

Joe Biden a dénoncé une violation de résolutions onusiennes 

Le Premier ministre japonais Yoshihide Suga a déclaré dès le 25 mars que ces projectiles étaient «deux missiles balistiques», une catégorie d'engins dont le développement et le lancement sont interdits à la Corée du Nord par plusieurs résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies.

Après le chef du gouvernement japonais, Joe Biden a lui aussi estimé que le test nord-coréen constituait «une violation» des résolutions pertinentes de l'ONU. Le président américain a également lancé un avertissement à Pyongyang. «Nous consultons nos partenaires et alliés. Et il y aura des réponses si [les dirigeants nord-coréens] choisissent l'escalade. Nous répondrons en conséquence», a-t-il dit.

«Je pense que la nouvelle administration américaine a clairement fait son premier faux pas», a déclaré Ri Pyong Chol en commentant les propos de Joe Biden dans son communiqué, publié le 26 mars selon KCNA. Le haut responsable nord-coréen a adressé à son tour un avertissement à Washington. «Si les Etats-Unis persistent avec leurs remarques irréfléchies sans penser aux conséquences, ils pourraient être confrontés à quelque chose qui ne serait pas bon», a-t-il écrit.

Dans une dépêche où elle n'a utilisé ni le mot «missile» ni «balistique», l'agence KCNA a déclaré le 26 mars que les deux projectiles lancés la veille avaient atteint avec précision leur cible en mer après avoir parcouru 600 kilomètres. Elle a précisé par ailleurs que l'engin ainsi testé pouvait emporter une charge utile de 2,5 tonnes.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»