Une «décision personnelle» : Poutine se fera vacciner contre le Covid

Une «décision personnelle» : Poutine se fera vacciner contre le Covid© Sputnik/Alexei Druzhinin/Kremlin via Reuters
Vladimir Poutine (illustration).

Spécifiant que la vaccination était une «décision personnelle», le président russe a annoncé qu'il se ferait vacciner dès demain. Il n'a néanmoins pas précisé avec lequel des vaccins développés par la Russie.

Lors d'une conférence de presse ce 22 mars, Vladimir Poutine a annoncé qu'il se ferait vacciner contre le coronavirus dès le lendemain.

Une «décision personnelle»

Le chef d'Etat russe, qui a précisé que la vaccination était une «décision personnelle», n'a néanmoins pas précisé lequel des vaccins développés par son pays il choisirait. Le lendemain, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a fait savoir qu'il s'abstiendrait «délibérément de dire lequel [des vaccins Poutine recevrait]». «Chacun des trois vaccins russes est totalement sûr. Ils sont très bons, sûrs et efficaces», a-t-il poursuivi.

Auteur: RT France

La Russie a en effet enregistré à ce jour trois vaccins contre le Covid-19 : Spoutnik V, EpiVacCorona, et récemment, CoviVac. Vladimir Poutine a par ailleurs annoncé lors de cette même conférence de presse que la production des premiers échantillons de ce troisième vaccin avait été lancée.

Dénonçant les critiques «étranges» de la Commission européenne à l'encontre de Spoutnik V, le dirigeant russe a fait savoir que plus de quatre millions de personnes avaient été totalement vaccinées dans le pays et que deux millions supplémentaires avaient déjà reçu leur première dose.

«Nous ne forçons personne à faire quoi que ce soit [...] mais nous nous interrogeons sur les intérêts que défendent ces gens, ceux des entreprises pharmaceutiques ou ceux des citoyens européens ?», a-t-il répondu aux critiques émises par le commissaire européen au marché intérieur Thierry Breton.

Dans le même temps, l'agence de presse TASS rapporte qu'un groupe d'experts de l'Agence européenne des médicaments se rendra en Russie le 10 avril pour superviser les essais du Spoutnik V réalisés dans le pays.

Des vaccins pour 300 millions de personnes grâce à des accords en Inde

Vantant la fiabilité des vaccins russes contre le coronavirus, enregistrés dans plus d'une cinquantaine de pays, Vladimir Poutine a par ailleurs salué la conclusion ce 22 mars d'un nouvel accord entre le Fonds souverain russe (RDIF, qui finance la conception du Spoutnik V) et le groupe pharmaceutique indien Virchow Biotech pour produire en Inde 200 millions de doses de ce vaccin.

Ce contrat, associé à deux autres signés ces derniers jours, porte à quelque 652 millions le nombre de doses de Spoutnik V pouvant être produites en Inde, selon RDIF, qui précise qu'elles serviront à vacciner environ 300 millions de personnes, le vaccin étant constitué de deux injections.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»