Les images inédites d'une base souterraine de missiles diffusées par la télévision iranienne (VIDEO)

Images de la base souterraine (capture vidéo Télévision iranienne)
Images de la base souterraine (capture vidéo Télévision iranienne)

Ces images sont une première dans le pays: on y aperçoit une base creusée à 500 mètres sous le territoire iranien et remplie de missiles de types différents.

Selon le général Amir Ali Hajizadeh, membres l'unité d'élite de l'armée iranienne des Gardiens de la révolution, la base qu'il dirige a été construite de telle façon qu'elle soit hors d'atteinte d'attaques ennemies éventuelles. Il a également affirmé que cette base souterraine est loin d'être la seule en Iran, d'autres seraient situés «dans toutes les provinces et villes du pays». 

Ces images ont été diffusées trois jours après l'annonce par le ministère iranien de la Défense de l'essai réussi d'un missile longue portée guidé à distance. Ce missile, baptisé Emad, a une portée de 1700 kms et devrait équiper l'armée iranienne dès 2016.

Ce n'est pas un hasard si la diffusion s'est faite un jour après que le Parlement iranien ait approuvé l'accord sur le nucléaire signé le 14 juillet dernier. Car si certaines forces en Iran voient cette ratification comme une faiblesse, les images de l'arsenal iranien viennent rappeler que le pays ne compte pas faire une croix sur ses capacités militaires conventionnelle. De plus, Téhéran a toujours précisé que cet accord n'affecterait en rien son programme de missiles balistiques.

En savoir plus: Le Conseil de sécurité de l'ONU a approuvé à l'unanimité l'accord sur le nucléaire iranien

La Maison Blanche a cependant estimé que cet essai du missile longue portée par l'Iran l'avait probablement été en violation d'une résolution du Conseil de sécurité de l'Onu. Cependant Washington a également insisté sur le fait que ce lancement n'aurait aucun impact sur cet accord nucléaire qui doit être officiellement mis en œuvre d'ici la fin de cette année, ces dossiers étant «complètement distincts».

La levée des sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU impose que l'Iran ne développe aucun missile balistique pouvant transporter une tête nucléaire. Mais l'Iran a affirmé que ses missiles ne sont pas conçus pour en transporter. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales