L'actrice Victoria Abril condamne un «coronacircus» et attaque Emmanuel Macron

L'actrice Victoria Abril condamne un «coronacircus» et attaque Emmanuel Macron© Anne-Christine Poujoulat Source: AFP
L'actrice Victoria Abril au Festival de Cannes, le 17 avril 2017 (image d'illustration).

Lors de la remise du prix Feroz du cinéma espagnol à Madrid, Victoria Abril a vivement critiqué la politique de restrictions sanitaires menée par Emmanuel Macron. Très énervée et non masquée, elle a évoqué et fustigé un «coronacircus».

La comédienne espagnole Victoria Abril s'est montrée pour le moins bouillonnante (et non masquée) lors du du prix Feroz à Madrid, le 25 février. Invitée pour recevoir une distinction honorifique, celle qui fut l'égérie du cinéaste Pedro Almodovar dans les années 1980, a blâmé la politique anti-coronavirus menée par Emmanuel Macron. «Ce n'est pas le Covid, c'est le "coronacircus". J'en ai marre de cette farce», a-t-elle déclaré, dans des propos rapportés par le journal La Vanguardia.

Manifestement soulagée de retrouver l'Espagne afin de «pouvoir respirer», l'actrice a accusé Emmanuel Macron de s'en prendre «à nos libertés fondamentales». Selon elle, la France – où elle réside une partie de l'année – serait devenue un pays régi par la peur où l'on ne peut «ni aller au restaurant, ni voir une exposition, ou danser», avant de lancer : «Il y a pire que perdre la vie, c'est perdre l'envie de vivre.»

Ils nous empoisonnent !

L'interprète de Kika s'est également montrée peu convaincue par les vaccins contre le Covid-19, qu'elle considère «non testés». «Pour le moment, nous avons plus de décès avec un vaccin que sans vaccin». Victoria Abril a également estimé que les personnes ayant reçu une injection servaient de «cobayes». La présidente de l'AICE (Asociación de Informadores Cinematográficas de España), Maria Guerra a alors tenté d'interrompre le discours de la comédienne mais ce fut peine perdue… Victoria Abril l'ayant intimée de ne pas lui couper la parole. Déclarant ne pas avoir peur de «passer pour une complotiste», l'actrice a alors conclu son laïus par cette accusation : «Ils nous empoisonnent !» 

Après ce coup d'éclat, la présidente de l'AICE, qui est également journaliste et critique de cinéma, a publié un tweet pour préciser le désaccord de l'association avec les propos de Victoria Abril.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»