Victime de problèmes de livraison du vaccin Pfizer/BioNTech, le Mexique commande des Spoutnik V

Victime de problèmes de livraison du vaccin Pfizer/BioNTech, le Mexique commande des Spoutnik V© Alfredo Estrella Source: AFP
Le drapeau mexicain. (Image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

En proie a des problèmes de livraison, le Mexique multiplie les commandes d'urgence pour des vaccins contre le Covid-19. Ainsi, le gouvernement mexicain a annoncé avoir passé une commande de 12 millions de doses du Spoutnik V.

Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador a déclaré le 18 janvier que le gouvernement souhaitait compenser une réduction des livraisons de doses de vaccin Pfizer / BioNTech contre le Covid-19 avec celles d'autres fournisseurs.

Le Mexique devait initialement recevoir 400 000 doses hebdomadaires du vaccin Pfizer mais en raison d'un accord entre l'OMS et le laboratoire américain qui prévoit un portefeuille de vaccin pour les pays les plus pauvres, le Mexique ne recevrait que la moitié de ce total, comme l'a précisé le président Lopez Obrador lors d'une conférence de presse le 18 janvier rapportée par Reuters.

En réponse a ce déficit de livraison, le gouvernement mexicain a annoncé le même jour qu'il prévoyait d'approuver prochainement le vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19, tout en expliquant que l'Etat mexicain passerait probablement une commande moins importante pour le vaccin russe que ce qu'il avait initialement suggéré précise l'agence de presse britannique.

Le ministre des Finances, Arturo Herrera, a déclaré à ce sujet sur une radio locale que le Mexique avait besoin de quelques jours pour achever le processus d'approbation du vaccin et qu'il passerait une commande pour 12 millions de doses de Spoutnik V.

La semaine précédente, le ministère mexicain de la Santé avait pourtant déclaré qu'il envisageait d'acheter 24 millions de doses de Spoutnik V. Sans nommer expressément ce dernier, le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador a déclaré lors d'une conférence de presse régulière que son pays se doterait bientôt un vaccin russe contre le coronavirus disponible.

Le Mexique multiplie les commandes de vaccin

Par ailleurs, Reuters ajoute que le Mexique a également signé des accords pour acquérir des vaccins auprès du laboratoire britannique AstraZeneca et du chinois CanSino Biologics. Le Mexique a approuvé le vaccin d'AstraZeneca attend une première livraison en mars. Le vaccin chinois est quant à lui en cours d'examen.

Le Mexique doit fabriquer le vaccin AstraZeneca, et le ministre des Affaires étrangères Marcelo Ebrard a déclaré sur Twitter que l'ingrédient actif serait envoyé le 18 janvier au Mexique depuis l'Argentine, permettant aux fabricants de démarrer le processus de conditionnement final.

Ainsi que le rapporte Reuters, le vaccin russe Spoutnik V a déjà été enregistré dans d'autres pays comme la Serbie, la Biélorussie, la Bolivie, le Venezuela, le Paraguay, l'Algérie ou encore la Palestine. Il est par ailleurs en phase d'expérimentation sur le continent africain. Ainsi, le 15 janvier, le président guinéen Alpha Condé, 82 ans, a reçu une première dose du vaccin russe dans le cadre d'une phase pilote dont ont déjà bénéficié des membres du gouvernement.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix