La maire d'Amsterdam propose d'interdire les coffee shops aux touristes

La maire d'Amsterdam propose d'interdire les coffee shops aux touristes© Yves Herman Source: Reuters
Cliché pris dans le Quartier rouge d'Amsterdam (Pays-Bas), le 3 avril 2019 (image d'illustration).

S'adressant à son conseil municipal, l'édile de la capitale batave a proposé d'interdire l'accès des coffee shops aux touristes afin de réduire «le pouvoir d'attraction d'Amsterdam en tant que lieu de villégiature du tourisme des drogues douces».

Dans une missive adressée à son conseil municipal le 8 janvier 2021 et rapportée par l'agence belge Belga, la maire écologiste d'Amsterdam, Femke Halsema, a milité en faveur de l'interdiction de l'accès aux coffee shops – ces lieux où il est possible d'acheter et consommer du cannabis – pour les touristes au motif que la ville serait devenue un «lieu de villégiature du tourisme des drogues douces».

Une source de «nuisance», selon Femke Halsema

«Au cours des dernières années, nous avons constaté que la demande de cannabis à Amsterdam a énormément augmenté», a-t-elle également fait valoir lors d'un entretien accordé le même jour à la chaîne de télévision publique Nederlandse Omroep Stichting (NOS).

D'après l'édile, de nombreux visiteurs sont en fait des «touristes du cannabis» qui se rendent dans la capitale néerlandaise afin de consommer cette drogue interdite dans de nombreux pays européens, dont la France. «Ces "touristes du cannabis" sont source de nuisance pour le centre-ville de la capitale, selon la maire d'Amsterdam», rapporte encore l'agence de presse d'outre-Quiévrain.

«Amsterdam est une ville internationale et nous souhaitons accueillir les touristes, mais nous aimerions des touristes qui viennent pour la richesse de la ville, pour sa beauté, pour ses institutions culturelles», a encore ajouté Femke Halsema au cours de son interview à NOS.

Sur les 570 coffee shops que recense le pays, d'après des chiffres du ministère de la Santé publique cités par Belga, environ un tiers se trouve à Amsterdam selon les chiffres rendus publics par la ville. Si le gouvernement tolère depuis les années 1970 ces établissements qui font commerce du cannabis, la production y est totalement interdite, tout comme son approvisionnement.

En France, l'Assemblée nationale a voté le 25 octobre dernier en faveur de l’expérimentation du cannabis à usage thérapeutique.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»