Covid-19 : l' Argentine donne son feu vert au vaccin russe Spoutnik V

Covid-19 : l' Argentine donne son feu vert au vaccin russe Spoutnik V© Maria Eugenia CERRUTI Source: Reuters
La cargaison de vaccins Spoutnik V prête à être chargée à bord de l'avion qui l'emmène en Argentine, à l'aéroport Cheremetievo de Moscou, le 23 décembre 2020.
Suivez RT France surTelegram

L'Argentine devient le premier pays d'Amérique latine à autoriser le vaccin développé par le centre de recherches russe Gamaleïa. Un avion chargé de 300 000 doses de Spoutnik V s'est envolé de Moscou à destination de Buenos Aires le 23 décembre.

«Le vaccin Gam-CovidVac, appelé Spoutnik V, développé par le Centre national russe d'épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa [...] est autorisé en urgence, conformément aux recommandations de l'Administration nationale des médicaments, des aliments et des technologies médicales», a annoncé dans un communiqué le ministre argentin de la Santé, Ginés Gonzalez Garcia, le 23 décembre.

Un grand jour pour l’Argentine, pour l’Amérique latine, pour la Russie

L'Argentine est le premier pays d'Amérique latine à autoriser le vaccin russe sur la base des résultats des tests de phase 3, selon un communiqué du Fonds russe d'investissements directs qui a participé au financement des recherches pour la mise au point de ce vaccin russe. 

300 000 doses de Spoutnik pour Noël

«L’enregistrement du vaccin Spoutnik V en Argentine sans essais clinique supplémentaires dans сe pays témoigne [du haut niveau] des normes réglementaires en Russie et de la qualité des essais cliniques russes», s'est félicité Kirill Dmitriev, le directeur du Fonds. Celui a déclaré qu'il s'agissait d'un «grand jour pour l’Argentine, pour l’Amérique latine, pour la Russie». Il a souligné que les autorités russes étaient prêtes à travailler avec d'autres pays d'Amérique latine. «Nous comptons sur une première livraison rapide du vaccin en Argentine, très prochainement, ce qui amènera de bonnes nouvelles pour Noël», a-t-il également déclaré.

De fait, un avion de la compagnie Aerolineas Argentinas s'est envolé pour Moscou le 22 décembre et est reparti le lendemain vers l'Argentine avec 300 000 doses de Spoutnik V à bord. Le président de la compagnie aérienne a publié des images du chargement de la cargaison sur son compte Twitter.

Au total, l'accord prévoit la livraison en Argentine de 10 millions de doses de Spoutnik V, selon Tass.

«Nous espérons que notre vaccin contribuera à sauver la vie de millions d’Argentins. [...] Je suis certain que cela donnera un nouvel élan aux relations d’amitié et de partenariat stratégique global qui lient la Russie et l’Argentine», a également déclaré l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Russie en Argentine Dmitri Feoktistov,  le 24 décembre.

Négociations en cours pour Pfizer-BioNTech

Les négociations sont en revanche toujours en cours pour la fourniture à l'Argentine du vaccin du géant américain Pfizer associé à l'allemand BioNTech. «L'engagement pris était que si l'Argentine mettait des volontaires à disposition, elle avait la priorité pour négocier, mais la négociation n'est pas facile, cela reste un produit commercial», a déclaré le 23 décembre Gonzalo Perez Marc, le directeur de l'étude sur le vaccin Pfizer en Argentine, selon l'AFP. Buenos Aires a également signé des contrats d'achat avec l'université d'Oxford, associée au laboratoire AstraZeneca, et fait partie du mécanisme Covax de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). 

L'Argentine, pays de 44 millions d'habitants, a enregistré plus de 1,5 million de cas positifs et déplore plus de 42 000 décès, soit un nombre de morts par millions d'habitants comparable à celui de la France.

En décembre, la campagne de vaccination au Spoutnik V a commencé en Russie, le vaccin étant réservé dans un premier temps aux personnels médicaux, aux travailleurs sociaux et aux enseignants. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix