Négociations post-Brexit : «L’Union européenne n'a jamais négocié de bonne foi»

Pour Charles-Henri Gallois, président de Génération Frexit, l'UE cherche plus à punir le Royaume-Uni pour sa sortie de l'union qu'à préserver ses intérêts économiques, au vu des excédents commerciaux en faveur de l'Union européenne.

L'entrée en application du Brexit, prévue le 31 décembre, arrive à grands pas mais l’Union européenne et le Royaume-Uni ne parviennent pas à s’accorder sur leurs relations post-Brexit. Les négociations doivent se poursuivre à Bruxelles.

Dernière pomme de discorde en date : la pêche. Et signe d’un regain de tension, des navires de la Royal Navy se tiennent prêts à protéger les eaux britanniques en cas de «no deal».

Charles-Henri Gallois, président de Génération Frexit, revient sur ces négociations pour RT France.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»