Au moins 37 morts et 52 blessés à la suite d'un triple attentat au Tchad

Le drapeau de Boko Haram Source: Reuters
Le drapeau de Boko Haram

Trois explosions attribuées au groupe islamiste Boko Haram se sont produites à Baga Sola, ville tchadienne située près de la frontière avec le Nigeria, ont fait savoir des sources émanant des services tchadiens de sécurité, cités par l’AFP.

Selon le bilan provisoire, le triple attentat a fait 37 morts et 52 blessés. La première explosion a eu lieu sur le marché aux poissons et les deux autres dans un camp de réfugiés dans les environs de Baga Sola.

Les explosions, qui se sont produites vers 16H00 locales (15H00 GMT), ont été immédiatement attribuées au groupe islamiste nigérian Boko Haram, selon ces sources sécuritaires.

Depuis le début de l’année, l’armée gouvernementale de N’Djamena est engagée dans une opération militaire d’ampleur contre Boko Haram, qui a effectué plusieurs raids meurtriers et commis de nombreux attentats sur le territoire tchadien. Cette offensive a infligé de sérieux revers au groupe affilié à Daesh, mais les terroristes, qui ont perdu du terrain, continuent toujours de mener des attaques dans la région.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales