Covid-19 : Poutine demande le début de la vaccination «à grande échelle» la semaine prochaine

- Avec AFP

Covid-19 : Poutine demande le début de la vaccination «à grande échelle» la semaine prochaine© POL HEA EUROP SCI Source: Reuters
Caisses de vaccins russe Sputnik V en Hongrie (image d'illustration).

Le président russe a annoncé le début de la campagne de vaccination «à grande échelle» de la population russe contre le Covid-19, prévue pour la semaine prochaine.

Le président russe Vladimir Poutine a demandé le 2 décembre aux autorités sanitaires de commencer dès la fin de la semaine prochaine les vaccinations «à grande échelle» contre le coronavirus en Russie.

«Je vous demanderais d'organiser le travail pour qu'à la fin de la semaine prochaine, nous ayons commencé la vaccination à grande échelle», a-t-il déclaré durant une visioconférence à sa vice-Première ministre en charge de la santé Tatiana Golikova, estimant que «l'industrie et les infrastructures [étaient] prêtes».

«Je sais que plus de 2 millions de doses ont déjà été produites ou seront produites dans les prochains jours», a ajouté le président russe, précisant que «les groupes à risque, médecins et enseignants» seront vaccinés en premier. Le vaccin Spoutnik V, développé par le centre de recherches Gamaleïa de Moscou, est actuellement dans la troisième et dernière phase d'essais cliniques auprès de 40 000 volontaires. Ses créateurs affirment qu'il est efficace à 95%.

Des militaires déjà vaccinés

Fin novembre, les autorités ont annoncé avoir commencé à vacciner les militaires russes : plus de 400 000 d'entre eux doivent être vaccinés, dont 80 000 d'ici la fin de l'année. Les vaccins, qui ne seront pas obligatoires, seront gratuits pour les citoyens russes, ont précisé les autorités russes. La Russie, numéro 4 mondial en nombre de contaminations derrière les Etats-Unis, l'Inde et le Brésil, a enregistré mercredi 25 345 nouveaux cas en 24 heures et un nouveau record de décès en une journée (589).

Au total, la Russie a enregistré 2 347 401 cas de coronavirus depuis le début de l'épidémie, dont 41 053 décès. Si Vladimir Poutine a jugé récemment la situation «préoccupante»,  tout nouveau confinement national est pour l'instant exclu afin d'éviter de remettre à l'arrêt l'économie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»