Non, Joe Biden n'est pas «président élu» : un fact checker de Facebook contraint de se corriger

Non, Joe Biden n'est pas «président élu» : un fact checker de Facebook contraint de se corriger© DADO RUVIC Source: Reuters
Image d'illustration.

«Les fact checkers mentent pour les démocrates» : PolitiFact, un vérificateur des faits de Facebook, a été contraint d'apporter un correctif après avoir signalé à tort un message de Candace Owens, qui disait que Joe Biden n'était pas président élu.

«Il y a quelques semaines, Facebook a censuré un de mes articles qui déclarait à juste titre que Joe Biden n'est pas président élu. J'ai donc impliqué des avocats. Conclusion ? PolitiFact a "décensuré" mon message et admis qu'ils avaient menti lorsqu'ils ont signalé mon message comme étant faux. Les fact checkers mentent pour les démocrates». Dans un message publié sur Twitter le 28 novembre 2020, la commentatrice politique conservatrice Candace Owens se félicite ainsi d'avoir contraint PolitiFact, un vérificateur des faits qui collabore avec Facebook, de publier un correctif.

PolitiFact avait en effet qualifié de «fausse» une vidéo de Candace Owens diffusée le 13 novembre, dans laquelle celle-ci soulignait que contrairement à ce que peuvent en dire les médias, le candidat démocrate Joe Biden n'était pas encore président élu. Tant que Donald Trump n'a pas concédé la victoire et que ses multiples recours juridiques n'ont pas été résolus, il n'y a pas de vainqueur déclaré à la présidentielle. Le «président élu» ne sera désigné qu'à partir du 14 décembre, lorsque le Collège électoral commencera à se réunir pour faire son choix, comme le veut la Constitution des Etats-Unis.

«Correction : PolitiFact avait initialement qualifié cette vidéo de fausse en notre qualité de tiers, vérificateur de faits pour Facebook. Le 20 novembre, un appel de cette décision a été fait au nom de Mme Owens. PolitiFact a approuvé l'appel, déterminant qu'une correction était appropriée, et a supprimé le signalement», a ainsi précisé PolitiFact dans un message posté sur Facebook.

«Ils n’ont pas simplement qualifié mon message de faux, ils ont écrit un article entier expliquant pourquoi Joe Biden EST le président élu», a de son côté encore souligné Candace Owens, qualifiant les fact checkers de Facebook de «communistes» et promettant de les poursuivre en justice pour leurs mensonges.

L'attitude des réseaux sociaux sur la présidentielle est sous le feu des critiques du camp républicain depuis des semaines. Alors que les Etats-Unis s'enfoncent dans un imbroglio électoral, bon nombre de tweets de Donald Trump sont accompagnés d'une fenêtre mettant en doute la véracité des propos du président sortant. Une décision partagée par Facebook et YouTube et dénoncée publiquement par le locataire de la Maison Blanche.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»